Marseille : l'accès à la calanque de Sugiton se fera sur réservation cet été

Après l'expérience réussie de l'été dernier, le dispositif de réservation obligatoire est reconduit pour la prochaine saison estivale dans la calanque de Sugiton.

Dès la mi-juin, l'accès à Sugiton se fera sur réservation. L'été dernier, seuls 400 "chanceux" ont pu chaque jour se baigner dans les eaux claires de la calanque, aux portes de Marseille. Un accès limité, mais gratuit, après réservation en ligne sur le site du parc national des calanques. Avant l'instauration de ce quota décidé pour préserver le site de l'érosion, sa fréquentation pouvait atteindre 2 500 visiteurs quotidiennement.

" On s'est fixé plusieurs années pour voir l'impact sur la restauration de la nature et de la biodiversité, mais ce qu'on peut constater c'est que sur les espaces où on avait fait des plantations dans le cadre du programme Life habitat, du fait qu'il y ait que 400 personnes, les gens ne sont pas installés sur ces espaces protégés et ces espaces ont donc été préservés", indique Didier Réault, président du parc national des calanques, à France 3 Provence-Alpes.

Réservation mode d'emploi

Cette année, il faudra donc à nouveau réserver pour obtenir le précieux sésame et poser sa serviette dans la calanque de Sugiton et des Pierres Tombées. Et cela, dès les week-ends des 17-18 juin et 24-25 juin 2023. A partir du 1er juillet, la réservation sera obligatoire tous les jours jusqu'au 3 septembre, et restera en vigueur les week-ends des 9-10 septembre et 16-17 septembre.

Il sera possible de réserver trois jours avant la date de la visite et jusqu’à 18h la veille. La réservation valable pour une seule journée est limitée à cinq personnes maximum, les enfants de moins de 3 n'étant pas comptés. Sur la même période, on peut réserver jusqu’à 8 fois.

Pour accéder au site le jour J, il faudra présenter le mail de confirmation de la réservation. En cas de fermeture des massifs forestiers pour risques d'incendie, les réservations seront annulées et elles ne seront pas reportables. Comme ce fut le cas en juillet dernier, où la calanque est restée fermée une dizaine de jours d'affilée.

Testée une première fois en avril 2022, la réservation a été appliquée du 9 juillet au 21 août 2022 et les retours ont été positifs. La mesure a bien été acceptée par les visiteurs, qui au final, ont plutôt été satisfaits de pourvoir profiter ce petit paradis sans la cohue. "Quand on est 2 500 sur un espace aussi restreint que Sugiton, il y a un réel problème de surfréquentation et de surpopulation, et à 400, l'expérience visiteur est nettement meilleure, c'est sûr", note le président du parc.

80 % des visiteurs des calanques sont originaires de la région. Le parc reconnaît un "déficit d'information" envers les étrangers qui se sont souvent cassés le nez à l'entrée du site. "On l'a fait en cours de saison, l'année dernière, cette année on s'y prend plus tôt pour informer plus largement le public international. On va travailler avec l'ensemble des hôtels et offices de tourisme", précise Didier Réault.

Après la hausse record de fréquentation post-Covid, la direction du parc a décidé d'instaurer ce quota pour préserver la végétation. Sous le piétinement répété des milliers de visiteurs chaque été, le sol se dégradait, s'érodait et glissait vers la mer, privant la végétation d'espace pour se développer. 

Pas de généralisation aux autres calanques

En novembre 2022, le conseil d'administration du parc a reconduit le dispositif de réservation en saison estivale pour la période 2023-2027. Un point d'étape sera fait au bout des cinq ans pour voir si la nature a repris ses droits.

La réservation à Sugiton ne semble pas avoir créé de report des visites sur les autres calanques. Le parc va cependant approfondir la question cette année, et tenter de quantifier plus précisément le phénomène.

Pour ce qui est de la généralisation de la réservation à l'ensemble des calanques, "ce n'est à l'ordre du jour", assure Didier Réault. "Chaque site doit être géré d'une façon particulière, par exemple à En-vau et Port Pin, on a interdit le mouillage et la fréquentation en VTT, et on limite le beachage des canoës-kayaks. C'est une autre gestion plus contraignante pour les sports de nature, mais qui correspond mieux à ce type de calanques. Sur Morgiou et Sormiou, on a déjà une route du feu qui est contrôlée, donc on n'a pas d'autres calanques où on souhaiterait mettre cette réservation aujourd'hui."  
La plateforme de réservation pour la calanque de Sugiton sera ouverte le 14 juin à 9 h.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité