Prolongation du dispositif de réservations dans les Calanques de Marseille à Sugiton

Publié le

Le système de réservation en ligne mis en place pour accéder à la calanque de Sugiton a rencontré un tel succès l'été dernier que le conseil d'administration du Parc National des Calanques a décidé de prolonger le dispositif. Pour la période 2023-2027, l'accès au site en période estivale sera également limité et gratuit. Le but : préserver le lieu en lui permettant de se régénérer.

La calanque de Sugiton va pouvoir encore respirer les cinq prochains étés. Ce mardi, le conseil d'administration du Parc national des Calanques a voté à l'unanimité le renouvellement pour cinq ans de la mesure d'accès limité et sur réservation à cette calanque en période estivale. Ce dispositif gratuit mis en place en juin dernier a permis à 400 personnes par jour de venir se balader sur le site contre 2.500 habituellement.

Objectif : "préserver la calanque de l'érosion"

La prolongation de cette démarche a pour but de préserver la végétation du lieu. "L'objectif unique est de préserver la calanque de l'érosion qu'elle subi à cause de la surfréquentation. Les gens s'installent sur la végétation. Et le piétinement humain dégrade le sol qui cause une perte de la terre et donc de la végétation.", explique Zacharie Bruyas, chargé de la communication du Parc National des Calanques. Si l'accès réglementé à la calanque de Sugiton s'est avéré un succès auprès des usagers et du conseil d'administration du Parc National, il est encore trop tôt voir les effets de ce contingentement sur la nature. "L'érosion est très marquée, précise Zacharie Bruyas, d'ici cinq ans on pourra y voir plus clair".

Cette nouvelle réglementation s'appliquera pendant l'intégralité des mois de juillet et août, ainsi que les deux derniers week-end de juin et les deux premiers de septembre.

L'an dernier, sept personnes ont été présentes quotidiennement sur le site pour vérifier les réservations et faire de la prévention. Le dispositif a couté 130 000 euros.

Pour l'instant, la mesure n'a pas prévu d'être étendue à d'autres calanques. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité