Marseille : la détresse d'une locataire tétraplégique dont le logement est inondé depuis 10 jours "Il y a de l'eau partout dans mon salon"

Publié le

Suite à un incendie, l'eau a envahi des parties communes et certains appartements d'une résidence de 13 Habitat à Marseille. Depuis 10 jours, une des locataires de l'immeuble, tétraplégique, subit impuissante les inondations de son logement.

De l'eau qui goutte du plafond, le parquet mouillé, une odeur d'humidité du matin au soir, c'est le quotidien en ce moment de Virginie Lutun. La tétraplégique de 57 ans occupe un appartement, dans la résidence l'Oratoire, dans le 1er arrondissement de Marseille.

Il y a 15 jours, un incendie a pris dans un appartement à l'étage au-dessus. Un homme en situation de handicap est mort dans les flammes.

Le feu a endommagé les canalisations de l'immeuble, provoquant des inondations d'abord dans les parties communes, puis certains logements. Depuis Virginie Lutin a les pieds dans l'eau. 

L'appartement est humide, j'ai peur du moisi.

Virginie Lutun, locataire tétraplégique

"Je suis handicapée, j'ai un lit médicalisé et j'ai peur que ça touche les prises électriques, explique la locataire. Il y a de l'eau partout dans mon salon. Le soir, l'appartement est humide, j'ai peur du moisi",

Cette situation empêche le bon déroulement de ses soins. "Mes auxiliaires de vie passent leur temps à éponger le sol", ajoute-t-elle.

durée de la vidéo : 15sec
L'auxiliaire de vie doit mettre des alèses pour tenter d'éponger le sol mouillé. ©Mariama

Laetitia El Mahdy s'occupe de Virginie Lutun au quotidien. Elle est inquiète pour sa patiente. "J'ai très peur que l'eau aille jusque dans sa chambre. C'est dangereux. Je suis moi-même tombée deux fois", affirme l'auxiliaire de vie.

Un manque de communication entre le bailleur social et les locataires

Laetitia El Mahdy et Virginie Lutun font face à un bailleur social qui reste sourd devant leurs réclamations. "Ils nous disent : il faut attendre. Mais personne n'est venu constater la situation", assure l'auxiliaire de vie.

Contacté par la rédaction, 13 Habitat reconnaît le problème d'inondation : "Des fuites d’eau ont été constatées dans l’immeuble, mais les investigations pour trouver l’origine de ces fuites ont été perturbées, compte-rendu de l’ouverture d’une enquête judiciaire concernant le décès, ayant restreint l’accès au logement incendié."

"Décision a été prise de couper temporairement l’eau pour éviter un dégât des eaux, mais l’alimentation en eau a a priori été réactivée contre l’avis de 13 Habitat par un ou plusieurs locataires ; d’où les infiltrations et inondations subies actuellement", ont-ils rajouté.

13 Habitat a identifié la source du problème dans un appartement. Le bailleur indique que la locataire étant absente, il ne sera pas possible d'intervenir avant son retour mardi prochain. Virginie Lutin devra prendre son mal en patience jusque-là. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité