• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : nouveau rebondissement dans le “feuilleton” Mcdonald's de Saint-Barthélémy

Mohamed Abbassi, le repreneur de cinq Mcdonald's pourrait également reprendre celui de Saint-Barthélémy, alors qu'il est en conflit ouvert avec les salariés de ce restaurant. Une table ronde est prévue mercredi prochain

Par Ludovic Moreau

Le franchisé Jean-Pierre Brochiero souhaitait vendre un lot de six restaurants Mcdonald's. Depuis des mois, les salariés du Mcdonald's de Saint-Barthélémy (14° arrondissement de Marseille) se battent pour sauver leurs emplois. Le repreneur, Mohamed Abbassi est accusé de vouloir porter atteinte aux acquis sociaux, d'employer des méthodes musclées et de vouloir écarter les plus revendicatifs. Mohamed Abbassi ne reprendra que les cinq autres Mcdonald's, celui de Saint-Barthélémy sera vendu séparément. 
Mais la justice annule la vente de Saint-Barthélémy à un tiers. Fort de ce succès, les salariés ont durcit le conflit et occupent l'ensemble des restaurants, ce qui pourrait remettre en cause l'ensemble de l'opération.
En conflit ouvert avec les salariés de Saint-Barthélémy, Mohamesd Abbassi aurait proposé de reprendre également leur restaurant.

Mohamed Abbassi est arrivé au restaurant de Saint-Barthélémy, il a dit qu'il était prêt à reprendre ce site... Mais sans tous ceux qui l'emmerde

a raconté Kamel Guemari, délégué syndical FO, à nos confrères de "La Provence" et il poursuit :

il a proposé de faire des transactions avec tous ceux qu'il veut virer... Me séparer de mes camarades, c'est impossible

a indiqué Kamel Guemari.
Une liste de dix-sept salariés aurait même été soumise.
 

Le repreneur confirme son intention

Mohamed Abbassi confirme son intention de reprendre le site de Saint-Barthélémy mais ne parle pas de liste de salariés à évincer mais de dégraisser la masse salariale de 10%, notamment aux postes de direction.

On peut imaginer un plan de départs volontaires avec compensation financière. Il est temps de sortir de cette histoire par le haut, sans friction

a indiqué Mohamed Abbassi à nos confrères de "La Provence".
Une table ronde est prévue mercredi en présence de Marie-Emmanuelle Assidon,  préfète déléguée à l'égalité des chances et des représentants de Mcdonald's France.
 

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus