Rodéo urbain à Marseille : mort d'un jeune homme hier à moto

La victime, qui circulait sur une grosse cylindrée, s'est tuée ce mardi à 21h en heurtant un poteau à grande vitesse. Les autorités haussent le ton.

Encore un drame lié aux rodéos urbains.

Ce mardi, vers 21h, un jeune homme de 19 ans s'est tué alors qu'il circulait sur une moto de 650 cm3, dans le 11e arrondissement de Marseille, boulevard de la Millière.

La victime, qui portait un casque, aurait perdu le contrôle de son véhicule et heurté un poteau à grande vitesse, selon les premiers éléments de l'enquête. L'un de ses amis assistait à la scène.

Le jeune homme est décédé des suites de ses blessures, peu après l'accident et malgré l'intervention des secours.

La réponse des autorités

Le 8 août dernier, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, avait lors d'un déplacement à Marseille annoncé le renforcement des contrôles (3 par jour, dans chaque commissariat, a-t-il réclamé).

Hier, il s'est exprimé à ce sujet sur Twitter, dressant un premier bilan à l'échelle nationale :

Par ailleurs, le ministre a pris l'engagement que soient saisis systématiquement les engins contrôlés. Seule la justice peut décider de leur destruction, après identification du propriétaire. 

Les auteurs de rodéos urbains s'exposent à des peines pouvant aller jusqu'à 30.000 euros d'amende et 2 ans de prison.