Mondial La Marseillaise à pétanque 2020 : en 8e de finale, ça passe pour "Maïki" Molinas, Cortès éliminé

Au terme d'un match de plus de deux heures, la triplette "Maïki" Molinas s'est imposée en 8e de finale contre Simon Cortes, Christophe Bacchin et Henri Lacroix. Un duel de haut niveau, pour le plus grand bonheur des spectateurs. 
Triplette "Maïki" Molinas
Triplette "Maïki" Molinas © Nicolas DEBRU/FTV
Le spectacle était au rendez-vous ce mardi après-midi au parc Borély. Au programme des 8e de finale de ce 59e Mondial La Marseillaise à pétanque, le choc "Maïki" Molinas contre Cortes.
© Nicolas DEBRU / FTV
1-0, 2-0, 2-1... Les trois premières mènes commencent tout doucement. Simon Cortes prend l'avantage, notamment grâce au tir de Henri Lacroix. "Maïki" Molinas fait également plusieurs belles boules pointées. 

Un match serré

Le match prend de l'ampleur à partir de la 4e mène. Simon Cortes signe un superbe carreau applaudi par le public. Moins de chance pour "Maïki" Molinas qui fait un trou avant de corriger le tir sur une deuxième boule.

Les deux équipes se talonnent (2-2), le niveau est très homogène et ce n'est pas une surprise à ce stade-là du tournoi.
© Nicolas DEBRU / FTV

Une bagarre interrompt le match

En plein milieu de la 5e mène, des voix se font entendre à quelques mètres. Des personnes se mettent à courir près du terrain d'honneur France 3. Les deux triplettes mettent leur match en pause et tente de savoir ce qu'il se passe. 

Une bagarre est en cours dans les tribunes du match Borrely-Bonetto. Le match est annulé, le public sort en masse de l'arène France 3 et rejoint le terrain 3 où Simon Cortes et "Maïki" peuvent reprendre les hostilités. 

"Maïki" Molinas prend le large

La triplette "Maïki" Molinas domine 7-2 à la fin de la 6e mène. L'ambiance commence à monter. Les très nombreux spectateurs se serrent autour des six joueurs. A la 7e mène, "Maïki" Molinas fait deux trous, mais "Mamour", son père, parvient à sortir le bouchon. 
Joseph "Mamour" Molinas
Joseph "Mamour" Molinas © Nicolas DEBRU / FVT
La 8e mène est sans doute l'une des plus belles de la partie. Le niveau est au plus haut, entre les carreaux de "Maïki", les biberons magnifiques de Lacroix et Christophe Bacchin. C'est un vrai festival et la triplette Molinas gagne 8 à 2. 

Simon Cortes noie le bouchon... deux fois !

Avec un bouchon à 9 mètres 95, la 9e mène met l'équipe Cortes en difficulté. Mais Simon parvient à sortir le bouchon grâce à un coup de maître. Le public jubile. 
Simon Cortes noie le bouchon
Simon Cortes noie le bouchon © Nicolas DEBRU / FTV
Il va falloir faire encore un effort côté Cortes. "Maïki" Molinas prend encore un point à la 10e mène. Aussitôt dit, aussitôt fait, Simon Cortes tire une nouvelle fois le but et annule la mène 11.

La triplette Cortes, bien décidée à se battre, prend 3 points à la mène 12 et encore 3 à la mène 13. La partie se resserre à 9-8, et ce n'est pas fini. 

Il a suffi de quelques tirs ratés du côté de Simon Cortes et Henri Lacroix et la triplette "Maïki" Molinas prend le large 12 à 9 à la mène 14. 

La triplette Cortes est-elle encore capable de faire basculer la partie ?

La tension est à son comble. Les deux mènes suivantes sont écourtées par deux tirs de bouchons, côté Cortes puis côté Molinas. 
Triplette "Maïki" Molinas
Triplette "Maïki" Molinas © Nicolas DEBRU / FTV
Après deux heures et demi de match, la partie s'achève sur un 13-9 héroïque entre deux équipes qui n'ont pas démérité.

Le dernier essai de Simon Cortes pour noyer le bouchon est raté, "Maïki" Molinas décroche son ticket pour les quarts de finale.

► La Marseillaise à pétanque 2020 : voir les parties en direct
► La Marseillaise à pétanque 2020 : toutes les infos, les vidéos, le replay des parties 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque