Mondial la Marseillaise à pétanque 2020 : l'équipe Foyot se sort du piège tendu par Massimi en 16e de finale

Les favoris de cette 59e édition de la Marseillaise ont été chahutés mais au final ça passe face aux Corses Santucci-Massimi-Buresi. Une victoire 13 à 7 après une partie âprement disputée.
Mondial La Marseillaise à pétanque 2020 : tir de Marco Foyot lors des 16e de finale sur le carré d'honneur de France 3.
Mondial La Marseillaise à pétanque 2020 : tir de Marco Foyot lors des 16e de finale sur le carré d'honneur de France 3. © Nicolas Debru / FTV
Une première mène où les Corses sont irrésistibles, Buresi frappe parfaitement par deux fois alors que Dylan Rocher est victime d'un contre sur une boule pourtant bien tirée.

Le reste, ce sont des boules bien jouées par Anthony Santucci et François Massimi.

2 à 0 pour les insulaires.

Les choses sont un peu plus serrées dans la troisième mène.

Avec une équipe Foyot qui relève tout de suite la tête, et revient au score avec deux points acquis, après une belle lutte technique mais aussi tactique.

Mais toujours 3 à 2 pour la triplette Massimi.

Foyot, Rocher et Robineau prennent le large

La quatrième mène est un tournant dans cette partie jusque-là très disputée.

Les Corses ont du mal à supporter la comparaison. Le tireur Paul Buresi rate un tir et ça suffit pour permettre aux « galactiques » de faire le plein ou presque dans cet acte.

Cinq points d'un coup !

L'équipe du sextuple vainqueur de la Marseillaise Marco Foyot passe devant au tableau d'affichage 7 à 3.

Dans la mène suivante, avec un bouchon situé à 6m20, les artificiers se régalent et font plaisir au public nombreux dans le carré d'honneur France 3.

Buresi et Rocher frappent franchement les boules mais ils sont victimes de deux contres.

Au final, Foyot ajoute un point pour mener 8 à 3, puis 9 à 3, dans une sixième mène un peu terne, avec des échecs de part et d'autre.

Les tireurs sont très performants

La 7e mène est encore une fois d'un haut niveau.

Les deux pointeurs se rendent coups pour coups, et la différence se fait avec les tireurs.

Rocher et Robineau réalisent deux carreaux, alors qu'en face Buresi frappent ses deux boules mais sans rester.

Cela fait trois points de plus pour Foyot et ses coéquipiers pour amener la marque à 12-3.

On pense alors que la partie va vite se terminer, la mène 8 est à l'avantage des champions, mais Paul Buresi réussit à sortir le bouchon en dehors des limites du jeu, un tir en semi-rafle qui donne de l'air à sa triplette.

L'équipe Massimi fait de la résistance

L'espoir revient chez les joueurs corses qui se donnent à 120%.

Santucci, Buresi et surtout Massimi effectuent une belle mène avec à la clé deux points.

En face, Foyot faiblit un peu au point, et cela oblige Rocher et Robineau à jouer encore plus appliqué mais ça ne suffit pas.

Le score évolue à 12-5, ça n'est pas encore fini...

Et la mène suivante va nous confirmer cet état de fait.

Même si le bouchon part au-delà des dix mètres, suite à un tir de Dylan Rocher, François Massimi prend le dessus sur Robineau au point.

Résultat +2 pour les joueurs originaires de la Corse pour un score désormais de 12 à 7.

Mais il était écrit que l'équipe favorite irait chercher sa qualification pour les 8e de finale.

Après onze mènes, et malgré un carreau de Buresi, c'est Foyot qui retrouve de la précision en fin de partie avec un devant de boule qui condamne les Corses à un exploit.

Il faut frapper le bouchon, Massimi tente deux fois sans succès, alors que Santucci lui ne rentre pas.

Une partie disputée mais l'expérience aura fait une nouvelle fois la différence. Les « galactiques » vainqueurs de quinze « Marseillaises » à eux trois, poursuivent leur chemin. Ils n'ont qu'un seul objectif : la victoire finale.

► La Marseillaise à pétanque 2020 : voir les parties en direct
► La Marseillaise à pétanque 2020 : toutes les infos, les vidéos, le replay des parties 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque