Nice-OM : les enjeux avant le 1/4 de finale de coupe de France

Arkadiusz Milik, attaquant et Jorge Sampaoli, entraîneur de l'OM sont revenus sur les enjeux de ce 1/4 de finale de coupe de France : Interdiction de déplacements des supporters de Marseille cette semaine, retour sur les difficultés de l’attaquant olympien, tactiques de jeu… tout ce qu’il faut savoir avant le match Nice-OM de demain.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

En conférence de presse d'avant-match, l'attaquant polonais Milik  est revenu sur ses dernières difficultés. "Ca a été des semaines assez difficiles pour moi, j’ai eu la sensation de perdre ma place au sein de l’équipe mais j’ai vécu cet épisode comme un challenge. Je savais que j’aurais la possibilité de jouer et prouver mes qualités en m’entrainant, c’est donc ce que j’ai fait. Je suis bien à Marseille, je n’ai jamais pensé à partir." a-t-il déclaré.

Concernant son jeu avec l’attaquant Cédric Bakambu, il a ajouté que "Cédric essaye de trouver la profondeur, ça me donne plus d'espace pour moi. C'est plus facile pour nous d'avoir des occasions et d'être dangereux. Je pense qu'on a mieux joué, on a eu plus d'occasions que d'habitude, le résultat parle de lui-même".

Un 1/4 de finale de coupe de France

Nice-OM, le quart de finale de la coupe de France aura lieu demain soir et l’attaquant du club se sent confiant : "On connait leur jeu, ce ne sera pas facile car c’est une bonne équipe et qu’on joue à l’extérieur mais on est prêts".

  

Côté stratégie, l’entraîneur de l’OM  reste énigmatique pour le match de demain. "On n’a peu de temps pour se préparer, on se concentre plus sur les aspects offensifs, défensifs, sur la position du ballon et les tirs au but qui seront importants" a-t-il expliqué.

Pour rappel, l’OM a remporté son record du nombre de confrontations gagnées face à un même adversaire contre Nice (64 sur 125), toutes compétitions confondues.

Tout est possible 

Malgré cela, Jorge Sampaoli estime que le terrain sera difficile. "L’aspect psychologique peut être positif ou négatif. Nice a perdu contre Clermont après avoir sorti Paris. Tout passe rapidement et on veut remporter ce match. Dans tous les cas, que l’on gagne ou non demain, on sera concentrés pour le match de dimanche".   

Les supporters, eux, ne seront pas présents cette semaine. Conséquences de l’incident du 22 août dernier, où des affrontements avaient eu lieu après que Dimitri Payet ait reçu un projectile sur le terrain, les supporters ont été interdits de stade par la Préfecture de Nice.

Une décision jugée injuste, d’autant que ce dimanche non plus les marseillais ne pourront pas se rendre au match de ligue 1 contre Metz. "Nous aurions aimé que nos supporters soient présents. Il y aura ceux qui ont envahi le terrain la dernière fois et pas les nôtres alors qu'ils n'ont rien fait. Cela pose des questions" a soulevé l’entraineur.

Le quart de final de coupe de France, Nice-OM, sera arbitré par Ruddy Buquet et diffusé demain en direct sur France 3 à 21h15.