Nicolas Pagnol porte plainte contre Benoît Payan et cinq de ses élus, pour injures et diffamation

Nicolas Pagnol a annoncé, lors d'une conférence de presse ce jeudi 14 septembre, poursuivre le maire de Marseille pour diffamation et injures. Cela fait suite aux prises de paroles de l'édile en juin dernier.

Nouveau rebondissement dans le feuilleton de la Buzine ce 14 septembre. Cet après-midi, devant les grilles du Château de la Buzine, Nicolas Pagnol, aux côtés de ses avocats, a annoncé porter plainte contre Benoit Payan, le maire de Marseille, et de cinq de ses adjoints. Le motif : diffamation et injures publiques. Cela fait référence aux propos tenus lors des sorties politiques faites par l’édile au mois de juin dernier, au sujet du renouvellement de la délégation de service public (DDSP) du château.

Sont visés par cette plainte : Jean-Marc Coppola, Pierre Huguet, Jean-Pierre Cochet, Sophie Roques et Théo Challande-Névoret. 

Il ne s’agit ni d’une bataille ni d’une guerre, mais de mon honneur

Nicolas Pagnol, président de l'association du château de la Buzine

La Mairie regrette cette décision

Le petit-fils de Marcel Pagnol a également annoncé, lors de cette prise de parole, interdire l’exploitation de l’image de Marcel Pagnol par la VIlle. Une information qui intervient à la veille du vote, en conseil municipal, du passage en régie municipale du château de la Buzine. Il a assuré avoir enlevé tous les objets qui appartiennent au fonds de dotation Pagnol qui étaient exposés au château de la Buzine. La Ville n’a plus l’autorisation, de communiquer en utilisant des titres d’œuvres ou nom de Marcel Pagnol que ce soit pour le tourisme ou la culture. 

La Ville de Marseille dit regretter que Nicolas Pagnol "souhaite priver les Marseillais d'un accès libre et gratuit à l'oeuvre de Marcel Pagnol et à la culture provençal".

Pour rappel, en juin dernier, la majorité avait pris la décision de ne pas renouveler la DDSP, qui était alors confiée à l’association du château de la Buzine.