"On va passer directement aux très fortes chaleurs ", coup de Sirocco attendu en Provence accompagné de sable du Sahara

La météo s'annonce capricieuse et pas très lisible en cette mi-juin en Provence. Du vent, des passages orageux, un peu de chaleur, mais on ne peut pas dire que les Provençaux aient pu profiter pleinement de la plage et se baigner. Ce qui est assez inhabituel en cette saison. Plus rare, ce sable du Sahara qui vient s'incruster sur nos voitures et les vitres de nos logements.

Le mistral a bien soufflé ces derniers temps, ne permettant pas à l'eau de mer de chauffer en continu. Et il va falloir affronter, dès ce mardi 18 juin, le Sirocco, ce vent chaud, qui va faire grimper les températures. Paul Marquis, l'expert de la Météo du 13, prévoit des températures allant jusqu’à 35° dès ce mardi.

Vers un été mitigé 

Si de très fortes températures sont attendues sur ce mardi et mercredi, les fortes températures ne devraient pas durer. "En fin de semaine, les poussières du Sahara vont s'évacuer et la température devrait baisser dans le Sud-Est au profit du retour du Mistral", indique Paul Marquis.

Et le météorologue n'est pas très optimiste sur l'ensemble de l'été provençal. "Mistral qui pourrait (malheureusement) être récurrent cet été en Provence", annonce-t-il.

Une mauvaise nouvelle pour les pompiers de la région, pour qui c'est synonyme de risques accrus.

Après un important incendie dans le Var, mardi 11 juin, qui a détruit 600 hectares de forêt malgré des pluies importantes en mars, et alors que les températures augmentent, les pompiers se préparent à un été difficile, accentué par le Mistral.

Selon l'expert météo, les vents forts risquent aussi d'être plus nombreux à cause du réchauffement climatique et des mouvements d'anticyclone.

Le retour du sable

Les automobilistes provençaux pensaient que l'épisode de la dernière fois, début juin, était le dernier avant septembre. C'était sans compter sur son retour ce mardi. 

C'est donc jeudi, selon Paul Marquis, que l'on va pouvoir constater la teinte orangée du ciel, "retour massif du Sirocco et des poussières du Sahara dès mercredi. Avec comme point d'apogée la journée de jeudi sous un ciel particulièrement jaunâtre et teinté. Sous de rares averses chargées de sable". Une aubaine pour les sociétés de lavages de voitures, moins pour nous qui allons devoir nettoyer les retombées sur les mobiliers de jardins, les vitres et surtout les voitures.

L’expert nous précisait dans un précédent article sur ce phénomène de plus en plus fréquent que les causes sont multiples. D’une part à cause d’une sécheresse de plus en plus importante, engendrant plus de poussière qui s’envole. D’une autre part, pour une raison inconnue, les dépressions passent plus fréquemment au large de l’Afrique. Ces épisodes sont récurrents dès la fin de l’hiver jusqu’au printemps, et reviennent en septembre/octobre.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité