Torréfier du café de spécialité, bio et équitable à Marseille c'est possible avec Café Corto

Prioriterre vous fait découvrir ce qu'on appelle le café de spécialité issu de l'agriculture durable en bio et en commerce équitable à travers le parcours de Margaux Sachy à Marseille et du Café Corto.

A Marseille, Margaux Sachy s'est lancé dans la torréfaction de café de spécialité, durable et équitable.
A Marseille, Margaux Sachy s'est lancé dans la torréfaction de café de spécialité, durable et équitable. © FTV

Les cafés de spécialités ou cafés de terroirs sont des cafés notés entre 80 et 100 pour leurs qualités aromatiques et gustatives. Chez Café Corto, ils sont en plus biologiques et de commerce équitable. 
Une traçabilité totale, pour un café au final bien moins cher que la capsule, au service d’un type d’agriculture beaucoup plus durable.

Voir le reportage de Prioriterre
Magazine diffusé chaque samedi à19h15.

À Marseille, Margaux Sachy s'est lancée dans la torréfaction de café de spécialité avec Café Corto.
Margaux doit toujours surveiller son café comme le lait sur le feu, mais l’ordinateur lui permet d’être la plus précise possible au service d’un seul objectif. Mener à l’excellence un produit fragile, variable et délicat.

Chaque lot est soigneusement contrôlé et dégusté avant d’être proposé à la clientèle. 
Elle retrouve tous les samedis matin au marché des réformés en haut de la Canebière, avec inévitablement la question de la dosette !


Entre 20 et 25 euros le kilo le café de spécialité. Il reste 3 fois moins cher et nettement moins polluant que le café en capsule d’aluminium.
De la gastronomie durable à petit prix.

#Prioriterre
Les citoyens et leur environnement… les citoyens dans leur environnement.
Prioriterre se consacre aux pratiques et aux acteurs du développement durable dans notre région depuis 2007.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agro-alimentaire agriculture économie agriculture bio à l'antenne vos rendez-vous