Réalité virtuelle : des mamans connectées pour garder le lien avec leur bébé après une césarienne

Munie d'un casque à réalité virtuelle, la maman "reste avec" son bébé en salle de réveil. / © Clinique Bouchard
Munie d'un casque à réalité virtuelle, la maman "reste avec" son bébé en salle de réveil. / © Clinique Bouchard

A la clinique Bouchard de Marseille, les mamans venant d'accoucher par césarienne peuvent garder le contact avec leur bébé grâce à un casque de réalité virtuelle. 

Par Annie Vergnenegre

Ne pas se faire voler les premiers instants de la vie de leur bébé. Les mamans qui accouchent par césarienne à la clinique Bouchard de Marseille peuvent désormais rester en contact avec leur nouveau-né en salle de réveil grâce à la réalité virtuelle. 

Capter les premières heures

Couchée dans son lit, la maman est équipée d'un casque à réalité virtuelle. "Le dispositif "Maman connecté" capte les premières heures de la vie de l'enfant, retransmises en direct à la mère lorsqu'elle se trouve en salle de réveil" explique la direction de la clinique. 

Ça comble un gros manque.

Les images sont captées dans la chambre du papa et du bébé. "Après avoir accouché on n'est plus au contact de son enfant, explique une des premières "mamans connectées". Le fait d'avoir mis ça en place, de pouvoir les entendre, et les voir tous les deux créer ce premier lien, ça comble un gros manque."

L'objectif est de rendre moins douloureuse une séparation inévitable pour des raisons médicales et de rassurer les mamans.

Limiter le stress 

"La maman qui subit une césarienne est mise sous anesthésie par péridurale et doit passer deux heures en salle de réveil, c'est réglementaire", souligne le directeur de la clinique Bouchard David Fleurat.

Pour des raisons de sécurité, le bébé ne peut rester avec la maman car il doit recevoir des soins qui ne peuvent pas lui être donnés en salle de réveil. 

"On est à l'écoute des mamans, et on sait que cette séparation est un stress pour elles, note le directeur. Avec le casque, elles sont "presque dans la même pièce que le papa et le bébé"". Depuis trois semaines que le dispositif  est en place, cinq mamans l'ont déjà testé.

"Ça marche très bien et à l'avenir, on peut imaginer qu'il soit utilisé pour d'autres cas, comme pour des patients en isolement pour infection, qui ne peuvent pas recevoir de visites de leurs proches, et échanger avec eux," ajoute David Fleurat. 

Service gratuit

Non seulement ces mamans n'auront pas été privées de ces premiers instants avec leur nourrisson mais en plus, elles pourront en garder le souvenir. "Ces images sont enregistrées sur une clé USB, précise la clinique. En partant de la maternité, les parents gardent ainsi une vidéo souvenir qu'ils pourront partager avec leurs proches". 

Le dispositif a coûté plusieurs milliers d'euros à la clinique, mais ce nouveau service est entièrement gratuit pour les familles. Une seule autre maternité, située près de Bordeaux, propose également depuis peu ce système en France. 



 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus