Réforme des retraites : carburants, transports, plusieurs secteurs encore en grève

Au lendemain de la journée nationale contre la réforme des retraites marquée par une forte participation en Paca, plusieurs secteurs sont encore en grève ce mercredi 8 mars.

Le pari de l'intersyndicale est gagné à Marseille si l'on en croit les chiffres annoncés par la CGT. 245.000 personnes pour cet acte 6 du 7 mars contre la réforme des retraites. c'est plus que lors des précédents rassemblements. 

  • A la RTM

Ce matin vers 4 h, ne vingtaine de manifestants ont bloqué les entrées et sorties du dépôt Saint-Pierre à Marseille. Les trois lignes de tram et une vingtaine de lignes de bus étaient à l'arrêt. Le blocage a été levé vers 6 h et la circulation reprend progressivement selon BFM Marseille.

  • Les dépôts de carburants bloqués

Dans les raffineries, la grève a été reconduite ce mercredi matin. Selon Eric Sellini, élu national de la CGT-Chimie qui avait appelé à une grèvereconductible, "les gros sites d'expédition de TotalEnergies sont à l'arrêt. La grève a été reconduite dans les établissements de TotalEnergies à la Mède, Donges, la Raffinerie de Normandie, Feyzin et Flandres, avec des taux de grévistes entre 70% et 100%".
Côté Esso-ExxonMobil, la raffinerie de Fos-sur-Mer (Bouchesdu-Rhône) comptait 86% de grévistes parmi les équipes du matin. Celle de Gravenchon (Seine-Maritime) "était en grève cette nuit", selon M. Sellini, qui fait également état de 80% de grévistes sur le site de Lavéra (Sud-Est) du groupe Petroineos, filiale du britannique Ineos et de PetroChina. 

Si le blocage des dépôts se poursuit les premières difficultés d'approvisionnement à la pompe pourraient apparaître en fin de semaine.

"Il faut s’attendre à de très grosses difficultés d’approvisionnement dans le département. Une situation similaire à celle de l’automne dernier très rapidement » prévient Lionel Arbiol, délégué CGT chez Exxon-Mobil Esso à Fos-sur-Mer, interrogé par Le Monde.

  • A la SNCF

La grève reconductible entraîne des perturbations sur le résau ferroviaire en Paca. La direction de la SNCF annonce 1 train sur 3 pour les TGV Inoui et OUIGO, en moyenne en France ce mercredi 8 mars :

  • Axe Sud Est TGV INOUI : 2 trains sur 5
  • Axe Nord TGV INOUI : 2 trains sur 5
  • Axe Est TGV INOUI : 2 trains sur 5
  • Axe Atlantique TGV INOUI : 1 train sur 
  • TGV province à province : 1 train sur 10
  • OUIGO : 1 train sur 3

En revanche, les liaisons de province à province seront elles quasiment interrompues avec 90 % des trains supprimés. Les liaisons internationales connaîtront des fortunes diverses avec trois Eurostar sur quatre et deux Thalys sur trois mais un train sur trois vers l'Italie et la Suisse, un sur six vers l'Allemagne et aucun vers l'Espagne.