Rencontre : la panthère des neiges sublimée par le photographe animalier Frédéric Larrey

La panthère des neiges sur les hauts plateaux tibétains. / © Frédéric Larrey / Regard du Vivant
La panthère des neiges sur les hauts plateaux tibétains. / © Frédéric Larrey / Regard du Vivant

C'était un rêve d'enfants de Marseille, celui de deux frères, Olivier et Frédéric Larrey, voir la panthère des neiges au plus près. Au terme de huit mois d'expédition à plus de 4.000 m d'altitude sur le plateau tibétain, le rêve est devenu réalité et se partage en photos et vidéos.

Par Sidonie Canetto

Patience et humilité, ces deux mots résument parfaitement le travail du photographe Frédéric Larrey et de son équipe pour arriver à saisir les clichés de cet animal rare et jamais photographié d'aussi près.

Il aura fallu huit expéditions d'un mois chacune, pendant trois ans, à crapahuter entre 4.000 et 5.000 m d'altitude, là où l'oxygène se fait rare et le mythique félin tout autant. Huit mois pour se faire accepter des villageois qui vivent sur ce plateau tibétain, comprendre le lien si fort qui les unis à cette panthère quasi sacrée et faire les photos.

La panthère se mérite

"Sur cette vallée très protégée de la chasse et du braconnage, les bergers acceptent la prédation de leur troupeau par la panthère", explique Frédéric Larrey.

"Ils acceptent qu'elle s'approche des habitations tout comme les autres prédateurs de cette zone : ours, loups et léopard de Chine du Nord, une espèce super rare, dont il resterait moins de 500 individus". 

Le défi est autant psychologique que physique. Patienter de longues heures, voire des journées entières dans des abris sommaires, piqué par le froid, à guetter les moindres mouvements dans la neige de l'hiver ou sur le lichen des rochers aux autres saisons. Les yeux brûlent à chercher le félin dont le pelage se confond avec son habitat naturel.
Olivier et Frédéric Larrey sur les hauts plateaux tibétains à la recherche de la panthère des neiges. / © Regard du Vivant
Olivier et Frédéric Larrey sur les hauts plateaux tibétains à la recherche de la panthère des neiges. / © Regard du Vivant
Entre l'activité humaine, le braconnage et l’accroissement des conflits avec les communautés locales, la panthère des neiges a vu sa population diminuer de 20% en 20 ans, selon WWF. Présente dans douze pays, la panthère des neiges est menacée dans chacun d’entre eux. 

La traque photographique est longue, mais le résultat à la hauteur des attentes des photographes. Un jour, elle est là... une femelle et avec elle, sa portée. Comble de la rencontre... à seulement 12 mètres de distance des deux photographes.

Les regards se croisent, se toisent, les appareils photos immortalisent la scène. Une émotion très forte pour les deux frères et les jeunes félins aussi...Les différentes expéditions ont permis à Frédéric et Olivier Larrey de faire des clichés époustouflants à différentes saisons, de repérer les différents spécimens et même de participer au recensement de l'espèce.

L'occasion aussi de compiler leurs photos et vidéos dans un livre et un documentaire. Chaque images retracent les rencontres avec l'animal et les moments forts des expéditions, à l'image de celles-ci présentées lors du dernier festival de la Camargue.

Dans sa démarche, Frédéric Larrey encourage aussi à la préservation de l'espèce. Une partie des bénéfices de la vente des livres est reversée au profit des villageois de ces hauts plateaux tibétains. Un geste de quelques euros pour les aider à compenser les pertes subies par les attaques de l'animal. 
Rencontre avec une panthère des neiges (Frédéric Larrey)

Une panthère des neiges... aussi beau que rare non ? 🤩🤗👏 On doit ces images à deux frères passionnés. Les dessous de cette incroyable rencontre https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouch...

Publiée par France 3 Provence-Alpes sur Lundi 25 novembre 2019

La passion des belles images, de père en fils

"Mon père faisait de la photographie amateur, il faisait de belles photos lors de nos vacances. Mais ce qui m'avait marqué, c'était celles réalisées lors d'un périple au Népal comme alpiniste et médecin", se rappelle le photographe.

"Mon père nous a prêté un jour son appareil, et ça nous a donné envie de faire des photos avec mon frère". Et Frédéric l'avoue, sans le soutien de ses parents cela n'aurait pas été possible de se lancer. "Ils n'ont pas hésité à m'encourager dans cette voie, alors même que mes amis naturalistes me disaient que c'était dur d'en vivre"."Après le soutien très important de mes parents, à présent ce sont mes enfants et mon épouse qui me soutiennent". Pour sa famille qui vit toujours à Marseille, cette vie de chasseur d'images, c'est accepter aussi de le voir partir plusieurs semaines au bout du monde, avec comme seul lien un téléphone satellite.

Lors des expéditions panthères des neiges, un léopard de Chine du Nord a donc été aperçu. Pour Frédéric et Olivier c'est l'occasion de se bercer d'une nouvelle envie d'expédition, sur les traces de ce félin encore plus rare que la panthère des neiges.
 

Frédéric Larrey

Photographe marseillais depuis près de quinze ans, il réalise des images aériennes, en apnée, en plongée ou encore en haute altitude au Tibet lors de son dernier reportage sur la Panthère des neiges. Ses photographies ont été récompensées au concours international BBC Wildlife Photographer of The Year. Elles sont régulièrement exposées (Jardin des plantes de Paris, Festival photo de Montier-en-Der, Argelès Photo Nature, Photo de mer à Vannes) et ses reportages sont publiés aux éditions Regard du Vivant, qu’il a créées en 2001. Il est ambassadeur Leica France et un proche collaborateur du Conservatoire du littoral, dont il a fait la couverture photo pour son 40e anniversaire. Il adapte ses derniers reportages photo pour des documentaires télévisés dont il est auteur ou réalisateur (Nat Geo Wild, France 5, CCTV, Doclights, The Smithsonian Channel, Arté), coproduits par Regard du Vivant.

Sur le même sujet

Les + Lus