Terrorisme : quatre CRS de Marseille pris pour cible par un homme armé, dans l'Aude

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghislaine Milliet
Trèbes, dans l'Aude
Trèbes, dans l'Aude © ERIC CABANIS / AFP

Quatre hommes de la CRS 53 de Marseille ont été pris pour cible par un homme armé, à Trèbes, dans l'Aude.
L'un d'eux, blessé à l'épaule, a été pris en charge par le Samu. Le tireur en fuite, s'est rendu dans un supermarché, et a pris en otage plusieurs clients.

Quatre hommes de la CRS 53 de Marseille ont été pris pour cible par un homme armé, à Trèbes dans l’Aude, selon des informations du service de communication de la CRS Zone sud.
Partis faire un footing, ils rentraient à leur campement lorsqu’un individu armé à l’intérieur de sa voiture leur a tiré dessus. Les faits se sont déroulés vers 10h30, à proximité de la CRS 57. 
L’un deux touché à l’épaule a été pris en charge par le Samu, mais ses jours ne sont pas en danger. Il est âgé de 43 ans,  est marié et père de trois enfants. 6 coups de feu ont été tirés. 

Le tireur a réussi à s'enfuir, et est entré dans un supermarché à 8 km de là, à Trèbes. Il a alors pris en otage plusieurs clients, Selon le parquet, l'homme se revendique du groupe Etat Islamique
La prise d'otages est toujours en cours.

Selon le maire de Trèbes, on dénombre deux clients du supermarché tués suite aux coups de feu tirés par l'individu. Il y aurait plusieurs blessés. 
Le terroriste est toujours retranché avec ses otages dans un algeco tandis que les clients et le personnel restent confinés dans le Super U.

Selon un témoin, le tireur a crié " Allah Akbar" 

Le premier ministre Edouard Philippe juge "la situation sérieuse".
La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie. 
Les enquêteurs cherchent à savoir si le même homme est l'auteur de l'agression des crs et de la prise d'otages. 
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb se rend sur les lieux.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.