Polémique autour des Rencontres des musulmans du sud à Marseille

Organisé sous l'égide de l'UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), les 14e Rencontres des musulmans du sud ont eu lieu ce dimanche à Chanot, en présence de personnalités controversées comme Tariq Ramadan ou Amar Lasfar. Le Front National demandait l'interdiction du rassemblement.

Dans un communiqué, les leaders régionaux du FN, Marion Maréchal-Le Pen et Stéphane Ravier, s'étaient inquiétés de la liste des participants attendus à ces Rencontres des Musulmans du Sud. 

Parmi eux, le théologien et islamologue de nationalité suisse, Tariq Ramadan et le prêcheur Hassan Iquioussen. Deux personnalités aux discours controversés qui, pour les élus Front National, auraient dû justifier l'interdiction du rassemblement au nom de "la fermeté de la République face aux discours de haine". 

"Vivre ensemble", thème du rassemblement

C'est donc sur fond de polémique qu'ont eu lieu dimanche les 14e Rencontres des Musulmans du sud, sous l'égide de l'Union des Organisations Islamiques de France. Le thème choisi cette année était intitulé : "Vivre ensemble : défis et devoirs".

Plus d'un millier de personnes avaient fait le déplacement pour assister notamment aux conférences-débats. Le tout dans un contexte marqué par les attentats de Bruxelles.

Le reportage de Robert Papin et Valérie Bour :

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité