Après une journée de vendredi marquée par des conditions de course éprouvantes pour les organismes, la SNIM s'est poursuivie samedi sous un grand soleil printanier, offrant par la même occasion un peu de répit aux équipages.

Des creux de 4 mètres et un homme à la mer

Pour les grandes unités, la bouée à contourner (signe de la mi-parcours) avait été jetée aux Embiez. Et si la première partie de la grande course a été unanimement plébiscitée par l’ensemble des marins pour son côté fun, le retour sur Marseille devait prendre l’allure d’une véritable galère avec des creux de quatre mètres et des pointes à 40 nœuds !

"On a pris des gerbes d’eau sur le pont, comme sur la Volvo, avec des claques à 37 nœuds. A partir de Cassis, on a préféré jouer la sagesse pour ne pas prendre de risques". Mickaël Mergui, SFS.


De son côté, avec un homme à la mer pendant une vingtaine de minutes, Arobas 2 a frôlé la catastrophe. Mais plus de peur que de mal au final pour le membre d'équipage. 

Tandis que Michel Gendron, skipper d’Adrenaline, a chuté sur le pont et s’est cogné le visage, lors d’un empannage musclé vers Cassidaigne. Le bateau a rallié La Ciotat pour le confier aux pompiers. Le Marseillais s’en tire avec six points de suture et une grosse contusion au visage.

"Cervicales, épaules abimées, contractures musculaires dues aux froid et à l’effort physique, mal de dos lombaires… j'ai vu beaucoup de monde". Estelle Chollier, somatopathe sur la SNIM.


Après la grande lessiveuse... sea sun et SNIM

Oubliés les quarante nœuds, le froid et la houle du vendredi... pour leur 2e jour de course, les équipages ont eu droit à un temps printanier. Du coup, peu de vent à l'horizon. Il a fallu attendre midi pour que le "go" soit enfin donné grâce à un "thermique" se stabilisant autour de dix noeuds.

"Nous avons pu envoyer trois manches dans l’après-midi, avec 43 bateaux sur l’eau ce qui est considérable. La ligne des bateaux faisait près de 550 mètres" s'est félicité en fin de journée Georges Korhel, président du comité de course des IRC 4. Aucun accident à déplorer pour une flotte aussi importante.

Dans ces conditions de navigation idylliques, "Sun Day" de Frédéric Nicaise terminait la journée avec une belle petite avance sur Meltem de Laurent Sagols. La SNIM se termine lundi.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité