Saint-Rémy-de-Provence : Dominique Hauvette élue vigneronne de l’année

Dominique Hauvette, dans son domaine des Baux-de-Provence, a été nommée Vigneronne de l’année par la Revue des vins de France / © Régis Grman
Dominique Hauvette, dans son domaine des Baux-de-Provence, a été nommée Vigneronne de l’année par la Revue des vins de France / © Régis Grman

La cérémonie de remise des Grands Prix de La Revue du vin 2020 s’est déroulée mardi 7 janvier à Paris. La viticultrice Dominique Hauvette fait partie des onze personnalités françaises qui ont marqué le monde du vin pendant l'année écoulée.
 

Par Mariella Coste

Pour Dominique Hauvette, c'est un événement gratifiant et unique, une reconnaissance collégiale de professionnels. "Des prix de ce type-là, on en a une fois dans sa carrière, je suis très fière !"

Elue vigneronne de l'année par la prestigieuse revue professionnelle, cette parisienne s'est installée aux Baux-de-Provence en 1984. Rien ne la prédestinait au métier, s'amuse-t-elle à dire, "je rêvais de travailler la terre...". Presque. 

Après un début de carrière en tant que professeur de ski à Val d'Isère, elle est devenu vigneronne par passion, et par hasard. Suite à un séjour en vacances à Saint-Rémy, elle décide de s'y installer. Un de ses voisins, parti à la retraite lui cède ses terres, au pied du massif des Alpilles et l'aventure viticole commence... 

Dix ans plus tard, la provençale d’adoption se forme et obtient un diplôme d'oenologue, "pour apprendre mon terroir". Elle possède maintenant un domaine de 15 hectares, des terres sèches. "Je suis sur des terres d'élection, c'est bon tous les ans !", reconnaît-elle

La viticultrice produit des vins rouge, rosé et blanc en appellation Vin de pays des Alpilles. Dominique Hauvette cherche à faire des cuvées bonnes à déguster jeunes mais aussi des vins de garde. 

11 prix descernés

Dix autres prix ont gratifié l’ensemble des métiers du vin et de la vigne. La Cave de l'année a été descerné à La Part des Anges, à Nice.

Ces prix sont décernés par le directeur de la rédaction, Denis Saverot et le comité de dégustation de La Revue du vin de France – composé de journalistes, experts du vin, sommeliers et œnologues.

On ne le rappellera jamais assez, du plaisir pour nos papilles, mais avec modération !
 

Sur le même sujet

Les + Lus