Carnet de campagne : Christian Estrosi change de ton

Les campagnes des candidats aux élections régionales ont été suspendues après les attentats de Paris. Elles ont repris. Lundi soir, Christian Estrosi était à Sainte-Maxime dans le Var. Changement de ton : les débats nationaux se sont invités dans cette bataille pour la présidence de la région.

Le meeting de Christian Estrosi commence par l'habituelle musique entraînante puis le son s'interrompt pour une minute de silence. Les attentats de Paris changent le ton de la campagne du républicain. Les enjeux nationaux se placent au premier plan des discours. Le candidat parle sécurité, angoisse et récupération des votes. 

Christian Estrosi lance un coup à l'extrême-droite, un coup à gauche. Il dénonce le taux de chômage en PACA, les 18 ans de socialisme à la tête de la région, mais aussi l'incompétence et l'inexpérience du Front National.

Ils veulent semer des peurs et des angoisses pour récupérer des votes" dit-il au sujet des candidats du FN






 

Le meeting s'est achevé sur une Marseillaise entonée par les 500 militants républicains. Une Marseillaise à l'accent... presque parisien.


Le reportage d'Olivier Chartier-Delègue et Didier Beaumont, France 3 Côte d'Azur


meeting de Christian Estrosi, les républicains, le 23 novembre










L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité