Comment Monaco va se déconfiner à partir du lundi 4 mai

La Principauté de Monaco est en confinement depuis le 17 mars. / © Monaco Info 2020
La Principauté de Monaco est en confinement depuis le 17 mars. / © Monaco Info 2020

Généralisation des masques et gels hydro-alcooliques, limitation du nombre de clients dans les commerces, dates de réouverture des écoles... On fait le point sur les mesures mises en place par les autorités monégasques pour permettre le déconfinement.

Par Loic Blache

Après une allocution du Prince Albert II ce lundi soir, le gouvernement monégasque a annoncé ce mardi 28 avril le plan de déconfinement de la Principauté de Monaco.

C'est le ministre d'Etat Serge Telle qui a détaillé ce plan lors d'une intervention télévisée de près de 42 minutes. À ses côtés : Didier Gamerdinger, ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Jean Castellini, ministre des Finances et Patrice Cellario, ministre de l'Intérieur.

Nous allons pouvoir sortir de chez nous, nous allons pouvoir circuler librement sur le territoire national, nuit et jour, sans restriction, sans avoir à justifier nos déplacements - Serge Telle, ministre d'Etat.

"Stop and go"

À Monaco, le déconfinement débutera lundi 4 mai, en même temps que l'Italie et avec une semaine d'avance sur la France. Ce plan de déconfinement se découpe en trois dates. Le gouvernement mettra en place le principe du "stop and go", c'est-à-dire qu'un nouveau confinement pourra être décrété en cas de nouvelle vague de contamination.
 

4 mai

L'ensemble des commerces, les administrations, les cabinets de soins et les chantiers seront les premiers secteurs à reprendre vie.

La réouverture des commerce et la reprise de l'activité sont essentielles. Car l'impact économique de la crise est lourd, très lourd. Les commerçants, les entrepreneurs, ce sont les soignants de notre économie et de nos emplois - Jean Castellini, ministre des Finances

Mais certaines règles devront être respectées :
  • limiter le nombre de clients dans chaque commerce : 1 personne maximum tous les 4 mètres carrés, personnel compris ;
  • limiter le nombre de clients dans les galeries commerciales : 1 personnes tous les dix mètres carrés ;
  • ne plus accepter de clients sans rendez-vous dans les salons de coiffure, esthétique et les cabinets de soins ;
  • réguler les files d'attente pour les ventes à emporter.
Concernant l'administration, "le travail et les réunions à distance continueront à être privilégiés dans la fonction publique", précise le ministre des Finances.

Les lieux de culte sont restés ouverts pendant le confinement, sans cérémonies religieuses publiques. Ils pourront de nouveaux accueillir des fidèles, mais en imposant une distance de sécurité sanitaire de 1,50 mètre entre les personnes et le port du masque.
 
Parmi les premières décisions de déconfinement ; les bateaux privés pourront reprendre le large. / © Monaco Info 2020
Parmi les premières décisions de déconfinement ; les bateaux privés pourront reprendre le large. / © Monaco Info 2020

Enfin, les bateaux privés pourront de nouveau prendre le large. De même que les hélicoptères privés qui seront autorisés à redécoller. Une bonne nouvelle pour l'héliport, quasiment à l'arrêt depuis le début du confinement, avec une baisse de fréquentation de 98%.

Cependant, les navires de croisières resteront interdits d'entrée à Monaco. "Nous avons vu à quel point ces navires ont connu de fortes contaminations et nous ne pouvons pas envisager dans un futur proche d'accepter à nouveau l'activité de croisière en principauté", explique Jean Castellini.
 

Retour à l'école

À Monaco, la réouverture des écoles se fera progressivement. La priorité sera donnée aux niveaux qui ont un examen à valider : CP, CM2, sixièmes, troisièmes, premières, terminales. Les mesures sanitaires seront imposées : port du masque dans tous les établissements scolaires, lavage des mains à l'entrée et à la sortie des établissements et à la fin de chaque cour et activité.

L'accueil et le cheminement des élèves au sein des établissements [seront repensés] pour éviter tout attroupement, tout rassemblement et le croisement des élèves dans les couloirs.
Patrice Cellario, ministre de l'Intérieur.

Ce retour à l'école se fera "par demi-groupes", poursuit le ministre de l'Intérieur, selon le calendrier suivant :
  • Le 11 mai : les Premières et les Terminales de l'enseignement général et technologique et les BTS ; les secondes restent à la maison.
  • Le 18 mai : les Sixièmes et les Troisièmes ; les élèves de Cinquième et de Quatrième restent à la maison.
  • Le 25 mai : les CP et les CM2.
Dans cette logique d'éviter les rassemblements au sein des écoles, la cantine restera fermée et les cours de sport, suspendus.

Les crèches et les classes de maternelle, quant à elles, ne reprendront pas.
 

Début juin

En fonction de l'évolution de la pandémie durant le premier mois du déconfinement monégasque, de nouvelles annonces seront faites concernant les "lieux de divertissement" : restaurants, bars, cafés, salles de jeux, salles d'exposition, cinémas, plages, piscines et salles de sport.

La réflexion est encore en cours et il faudra éviter de basculer trop vite vers la réouverture de ces lieux, au risque d'anéantir les efforts fournis dans les deux phases précédentes. - Jean Castellini, ministre des Finances

Pour l'instant donc, toutes ces structures resteront fermées et des discussions avec les professionnels du secteur seront programmées.

Début juin, des sports individuels en extérieur pourraient reprendre.
 

Au quotidien

Le gouvernement princier a également établi dix conditions de déconfinement :
  • généralisation du gel hydro-alcoolique ;
  • désinfection régulière des lieux de passage ;
  • masque fortement recommandé à l'extérieur, mais obligatoire dans les transports, les commerces et ses files d'attente ;
  • port des gants non-recommandés, une "fausse bonne idée", selon le ministre de la Santé Didier Gamedinger ;
  • respecter une distanciation sociale de 1,50 mètre ;
  • recours au plexiglass dans les commerces ;
  • des contrôles réguliers par les services de santé ;
  • rendez-vous obligatoires pour les cabinets de soin, les dentistes et les coiffeurs ;
  • pas de rassemblement de plus de 5 personnes ;
  • les aires de sport et de jeux restent interdites d'accès.
La Principauté de Monaco est confinée depuis le 17 mars. / © Monaco Info 2020
La Principauté de Monaco est confinée depuis le 17 mars. / © Monaco Info 2020

Cette phase ne pourra être réussie que si vous, si nous, si nous tous respectons [cela]. C'est collectivement que nous arriverons à tenir et à reprendre le contrôle de nos vies.
Serge Telle, ministre d'Etat

Le Covid-19 à Monaco : le point

Ce plan de déconfinement intervient alors que le nombre de nouvelles contaminations chute au sein de la Principauté : deux au cours des deux dernières semaines, soit un total de 95 personnes touchées par le virus. "Nous avons réalisés plus d'un milliers de tests rhyno-pharyngés (tests PCR) à Monaco", précise Didier Gamerdinger.

Parallèlement, le nombre de malades guéris augmente : 50. Parmi ces guérisons : le Prince Albert II de Monaco, le ministre d'Etat Serge Telle et le premier patient détecté positif au Covid-19 à Monaco.

Enfin, cinq malades du Covid-19 sont décédés depuis le début de l'épidémie à Monaco, dont un résident de 72 ans.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus