Coronavirus : la situation reste "stable" dans les Alpes-Maritimes et le Var

Selon les chiffres publiés ce mardi 4 août par l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur, le nombre de personnes diagnostiquées positives au coronavirus Covid-19 augmente, mais pas les hospitalisations et les décès.

En sept jours, 919 personnes supplémentaires ont été diagnostiquées positives au Covid-19 en région Paca.
En sept jours, 919 personnes supplémentaires ont été diagnostiquées positives au Covid-19 en région Paca. © Fred TANNEAU / AFP
Plus de personnes testés positives au coronavirus, mais pas de hausse des cas graves. C’est ce que l’on peut retenir du dernier bilan de "situation épidémiologique" publié par l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En sept jours, 919 personnes supplémentaires ont été diagnostiquées positives au Covid-19 (contre 421 la semaine précédente) sur l’ensemble de la région mais le nombre de personnes hospitalisées recule (-5).

Aucun "effet The Avener"

Dans les Alpes-Maritimes, où l’absence de mesures barrières durant le concert de The Avener, il y a un mois, avait créé une énorme polémique et fait craindre une flambée des cas, la situation reste stable.

Le bilan corrigé fait état de 190 décès depuis le début de l’épidémie soit 3 de plus que la semaine précédente. Il y a toujours 4 personnes en réanimation. Le nombre de malades du coronavirus hospitalisés s’élève à 34 (+1 par rapport à la semaine précédente).
Hospitalisations Covid-19 en Paca et dans le 06
Infogram

Dans le Var, l’ARS enregistre un décès supplémentaire en sept jours, portant le bilan à 139 morts depuis le début de l’épidémie. Trois personnes atteintes du Covid-19 sont en réanimation, contre une seule la semaine précédente. Le nombre total de personnes hospitalisées est en très légère hausse : 55 (+4).

Dans l'ensemble des départements de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le taux de vulnérabilité reste "limité" en date du 29 juillet selon Santé publique France. Cet indicateur compile les taux de positivité et d'incidence des patients testés, le taux d’actes/passages pour suspicion de Covid-19, les nombres de reproduction effectif du virus, les clusters ainsi que les admissions à l'hôpital et en réanimation.

La mortalité sous la moyenne habituelle

Les derniers chiffres publiés par l’Insee le 31 juillet confirment qu’après le pic enregistré entre la fin du mois de mars et la mi-avril, la mortalité dans les Alpes-Maritimes et le Var – toutes causes confondues – est revenue à la normale, et même inférieure à la normale depuis le déconfinement.
Mortalité par classe d'âge 4 mai au 20 juillet
Infogram
Des chiffres d’autant plus rassurants qu’ils concernent toutes les classés d’âges, y compris celles des plus de 75 ans, qui avaient connues une surmortalité de près de 15% durant le pic de l’épidémie de coronavirus Covid-19 au printemps.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société