Covid-19 : on a comparé les chiffres de la 5e vague de l'épidémie avec celle de l'automne 2020 en Paca

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre
Un test sanguin est réalisé pour déterminer si une personne a été infectée par le virus du Covid.
Un test sanguin est réalisé pour déterminer si une personne a été infectée par le virus du Covid. © FRANCK PENNANT / LA PROVENCE/MAXPPP

Le taux d'incidence est en augmentation en Paca depuis six semaines confirmant une reprise de la circulation virale dans tous les départements. Nous avons comparé cette 5e vague à celle de l'automne 2020 dans la région.

Les principaux indicateurs épidémiques montrent une dégradation de la situation sanitaire en Paca depuis le 10 octobre, dans toutes les classes d'âge, selon le dernier bilan de l'ARS. 

Nous sommes cependant à ce jour très loin de la phase exponentielle de Covid-19 que nous avons connue lors de la 2e vague début novembre 2020. 

Nous avons comparé les principaux indicateurs de chaque période.

Un taux d'incidence près de 4 fois moindre

Après des semaines de baisse ou de stabilité, le taux d'incidence régional est reparti nettement à la hausse. Il a plus que doublé depuis la mi-octobre, passant de 66 cas positifs pour 100.000 habitants à 135 cette semaine.

Désormais il a dépassé les 100 dans tous les départements, le taux le plus élevé étant relevé dans les Bouches-du-Rhône (165) et le plus bas dans le Var et le Vaucluse (104). 

Ces dernières données confirment la poussée épidémique mise en lumière par les prélèvements des marins-pompiers dans les eaux de Marseille.

Lors de la 2e vague de novembre 2020, le taux d'incidence régional avait atteint un pic à 535 cas positif pour 100.000 habitants. C'était alors les Hautes-Alpes qui affichaient le taux record (743) suivi du Vaucluse (725).

Dans ces départements, la tension hospitalière était telle qu'il avait fallu transférer des patients Covid vers la Bretagne et des établissements azuréens.  

Tension hospitalière et transferts de malades

Il faut rappeler que lors de cette vague, tous les indicateurs étaient au rouge. Le 15 novembre 2020, 3.200 personnes atteintes du Covid étaient hospitalisées en Paca, dont 503 en réa contre 333 au 16 novembre 2021, dont 137 en réa. 

Après une remontée au cours de l'été le nombre des malades Covid-19 en soins critiques n' a cessé de diminuer depuis début septembre dans les hôpitaux de la région. 

En revanche, l'ARS Paca souligne que celui en hospitalisation conventionnelle continuent d'augmenter lentement.

De 36 décès/jour à 26/semaine

Au plus fort de la vague de l'automne 2020, le troisième indicateur le plus alarmant était le nombre de malades du Covid décédés dans les hôpitaux et les établissements médicaux-sociaux. 

Au cours de la semaine du 9 au 15 novembre 2020, 465 décès sont recensés (dont 337 à l'hôpital), soit une moyenne de 36 décès par jour. 

Pour la même semaine en 2021, le nombre de décès s'établit à 26, tous survenus  à l'hôpital. Plus aucun décès n'est déploré en Ehpad. 

Si on observe les clusters entre les deux périodes : on est passé de 781 clusters dans la région (dont 180 en Ehpad) à 90 un an après.

Selon Santé Publique France, la vaccination contre le coronavirus (qui a débuté en France fin décembre 2020) a fortement réduit les hospitalisations des plus fragiles, notamment des plus de 75 ans. 

En Paca, au 14 novembre, 3.756.277  personnes ont bénéficié d'un schéma complet de vaccination, et 383850 doses de rappel ont été administrées.

Selon la dernière expertise de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques du ministère de la Santé (Drees), "il y a environ 9 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées de 20 ans et plus".

Dans un entretien à la "Voix du Nord", le 19 novembre, le président de la République n'a pas exclus une 3e dose obligatoire pour tous pour faire face à la reprise de l'épidémie, mais il n'envisage pas le confinement des non-vaccinés.

Une mesure que seule l'Autriche applique au sein de l'UE depuis lundi. De son côté, l'Allemagne a durci les restrictions contre les non-vaccinés alors que le pays connaît un rebond de l'épidémie de Covid, jamais vu depuis mars 2020.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.