De Marseille à Saint-Raphaël, la mémoire d'Antoine de Saint-Exupéry perdure 75 ans après la sortie du Petit Prince

En 1946, Le Petit Prince paraissait pour la première fois dans les librairies françaises. Son auteur Antoine de Saint-Exupéry ne saura jamais le succès que son oeuvre a rencontré : le pilote, qui avait des attaches dans le Var, est mort en vol deux ans plus tôt au large de Marseille.

Pour les 75 ans de la première édition du Petit Prince, la ville de Nice rend hommage à l'auteur.
Pour les 75 ans de la première édition du Petit Prince, la ville de Nice rend hommage à l'auteur. © Benoit Loth FTV

Avec ses cheveux blonds et bouclés, on le reconnaîtrait entre mille : il a d'ailleurs son compte Instagram comme un grand ! Depuis sa parution chez Gallimard en 1946, Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry a bercé des générations d'enfants... mais pas seulement.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le Petit Prince Officiel (@lepetitprinceofficiel)

Aujourd'hui encore, ce livre est considéré comme l'un des plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature moderne et philosophique et reste le deuxième ouvrage le plus traduit dans le monde après la Bible.  

Le Petit Prince, c'est l'histoire d'un enfant qui rencontre une jolie rose. Mais lassé de sa planète, il décide de partir pour de nouveaux horizons. Sur son chemin, il rencontre entre autres un roi, un ivrogne, un businessman ou encore un pilote d'avion (qui n'est autre que l'auteur lui-même !) Il leur transmettra quelques jolies leçons de vie avant de rentrer chez lui pour retrouver sa fleur.

Un timbre aux couleurs du Petit Prince

À l'occasion du 75ème anniversaire du livre, la Poste lance un timbre à l'effigie du Petit Prince. Elle souhaite également rendre hommage à Antoine de Saint-Exupéry, "facteur du ciel" pour l'Aéropostale dans les années 1920.

Ce timbre officiel sera commercialisé en avant-première à Nice, ces 9 et 10 avril. Le 9 avril (9h à 17h30) et le 10 avril (9h à 12h30) au bureau de poste Marché aux Fleurs (2, rue Louis Gassin).

> Ce jeudi 8 avril 2021 à 15 heures sur le Quai Rauba Capeù devant la structure #ILOVENICE, la mairie fera la présentation du programme commémoratif des 75 ans du Petit Prince et dévoilera le timbre.

Le timbre sera ensuite disponible en 720 000 exemplaires dans toute la France à compter du 12 avril. Un carnet de 12 timbres sera émis en 3 millions d'exemplaires à partir du 21 juin.

Saint-Exupéry et Nice 

Mon oncle avait des attaches avec Nice. Il s'est marié civilement à Nice ! Il y a même vécu un petit moment ensuite, du côté de Cimiez. Dans une maison qui appartenait à la famille de sa femme,

Olivier d'Agay, son neveu et gestionnaire de la fondation Saint-Exupéry.

Saint-Exupéry et le Var

Originaire de la région lyonnaise, l'écrivain a noué un lien fort avec le Var et notamment avec Agay, lieu-dit sur la commune de Saint-Raphaël.

En 1923, sa soeur Gabrielle épouse Pierre d'Agay. Antoine, qui débute alors sa carrière dans l'aviation, vient régulièrement leur rendre visite dans leur château du 18e siècle, qui sera détruit pendant la Seconde Guerre mondiale.

08/10/2020 Exposition Antoine De Saint Exupéry à Lyon. Le passeport de l'écrivain pilote.
08/10/2020 Exposition Antoine De Saint Exupéry à Lyon. Le passeport de l'écrivain pilote. © Richard MOUILLAUD Maxppp

En 1931, il se marie religieusement à la Chapelle d'Agay avec l'artiste salvadorienne Consuelo Suncín Sandoval.

Charmé par la commune varoise, il écrit alors qu'Agay "est un paradis où même la poussière est parfumée". Il effectuera son dernier séjour sur la Côte d'Azur en 1940 et travaillera à cette occasion sur le manuscrit de Citadelle. L'écriture du Petit Prince viendra quelques années plus tard pendant son exil aux États-Unis.

À Agay, il est aujourd'hui possible de voir une fontaine à l'effigie du Petit Prince dans les jardins du centre commercial La Bastide. Une nouvelle maison de famille a été construite sur l'emplacement exact de l'ancien château de Gabrielle et Pierre d'Agay dans les années 1950.

L'épave de son avion et sa gourmette retrouvées au large de Marseille

En 1943, Antoine de Saint-Exupéry rejoint l'Afrique du Nord et se met au service de l'armée. Un an plus tard, le 31 juillet 1944, il part en mission de repérage en avion, en prévision du débarquement en Provence prévu quinze jours plus tard. Mais son appareil disparaît des radars : le pilote ne reviendra jamais de sa mission.

Antoine de Saint-Exupéry pilotait un avion de combat Lightning P-38 du même type que celui-ci.
Antoine de Saint-Exupéry pilotait un avion de combat Lightning P-38 du même type que celui-ci. © STF / AFP

En 1998, un pêcheur marseillais découvre dans ses filets une gourmette au nom d'Antoine de Saint-Exupéry. Deux ans plus tard, le plongeur professionnel Luc Vanrell explique à son tour avoir découvert des morceaux d'avion dans la rade de Marseille. Repêchés en 2003, ces débris sont finalement identifiés grâce au numéro de fabrication d'usine : il s'agit bien de l'avion de "Saint-Ex". 

En 2018, une exposition était organisée au Musée d'Archéologie sous-marine de Saint-Raphaël. Baptisée "Des nuages aux profondeurs", elle présentait plusieurs objets uniques ayant appartenu à l'écrivain... dont la fameuse gourmette.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture littérature livres famille société histoire seconde guerre mondiale