Coronavirus et déconfinement : département rouge, orange ou vert, découvrez la carte provisoire de Paca

Le Premier ministre l'a annoncé, les départements seront classés par couleurs selon la circulation du virus. Les mesures sanitaires seraient plus strictes dans les départements rouges. Depuis trois jours, la région PACA est classée "vert".

Une nouvelle carte du déconfinement a été présentée par le ministère de la Santé le 5 mai.
Une nouvelle carte du déconfinement a été présentée par le ministère de la Santé le 5 mai. © Ministère des Solidarités et de la Santé
Olivier Véran, le ministre de la santé l'a annoncé le 30 avril dernier, une carte sera présentée chaque jour.
Cette carte indique le degré de déconfinement appliqué à la zone à partir du 11 mai, plus ou moins stricte. 
Les départements de la région PACA, ont basculé de l'orange au vert ce samedi 2 mai 2020. Depuis, la couleur se confirme puisque la région reste en vert pour le 4ème jour consécutif, ce mardi 5 mai. 

Jérôme Salomon, directeur général de la Santé l'a précisé :" les cartes sont provisoires, elles ont vocation à évoluer". Le 7 mai, la carte sera figée afin d'ajuster, par département, les modalités de sortie du confinement.
 

Passage au vert le 2 mai, la satisfaction des élus

Le maire de Nice, président de la Métropole, ne cache pas sa satisfaction. ​​​​​​​
Idem pour Martine Vassal,  présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et candidate à l'élection municipale de Marseille: 

Au-delà de ces éléments encourageants, je rappelle à tous les Provençaux la nécessité de respecter le confinement et les gestes barrières pour permettre un retour à la vie normale. Je félicite aussi les 5 autres Présidents des départements de notre Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Nos actions illustrent notre engagement sans faille et une volonté commune de protéger nos concitoyens.

 

Trois critères

Pour  être classés "verts", les départements doivent remplir trois critères.

Quels changements ? 

Dans son discours, Edouard Philippe a donné quelques précisions sur le rôle de cette cartographie. Par exemple, dans les départements en vert, les parents pourront, s'ils le souhaitent, renvoyer les bébés en crèche (par groupes de dix maximum) et les enfants en maternelle et à l'école primaire dès le 11 mai.
Mais ce n'est qu'à partir du 18 mai, que la réouverture des collèges sera envisagée, en commençant par les 6e et 5e. 
Dans les villes, les parcs et jardins ne pourront eux rouvrir que "dans les départements où le virus ne circule pas de façon active". On peut imaginer que ces derniers restent fermés dans les départements classés rouge. 
Cette aspect du déconfinement reste encore floue. 
  

Premier critère : les nouveaux cas 

De nombreux indicateurs permettent d'indiquer si la circulation du virus reste active. Le nombre de décès à l'hôpital est l'un d'entre eux.
Même tendance pour les hospitalisations ou les admissions en réanimation, la tendance varie selon les départements.

Deuxième critère : la capacité hospitalière 

La capacité hospitalière sera un élèment déterminant pour classer un département. Par exemple, dans les Alpes-de-Haute-Provence, au plus fort de l'épidémie 52 lits de réanimations étaient disponibles dans les hôpitaux de Digne-les-Bains et Manosque. 

La densité de population sera également une donnée à prendre en compte. Les risques de second pic en cas de déconfinement sont par exemple plus élevés dans les Alpes-Maritimes au vu de la densité de population, 252 habitants au km².

Troisième critère : système local de test 

Pour le moment, impossible de savoir si la région est prête, mais de nombreux tests sont désormais organisés par les laboratoires ou les CHU. Comme ici, dans le Vaucluse ou encore dans les Bouches-du-Rhône ou dans les Alpes-Maritimes pour les soignants.

Une étude  est par ailleurs menée au CHU de Nice pour améliorer la fiabilité des tests.

> [CARTE] Déconfinement : quelle est la zone de 100 km autour de Marseille, Nice, Toulon, Digne, Gap ou Avignon ? A lire ici.



​​​​​​​​​​​​​​
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société paca économie tourisme déconfinement