Départementales 2021 : comment vote-t-on et qui sont les présidents actuels en Provence-Alpes-Côte-d'Azur ?

Les élections départementales auront lieu les 20 et 27 juin 2021, en même temps que les élections régionales. Ces élections ont lieu au scrutin majoritaire binominal à deux tours. Les candidats se présentent en duo composé d'une femme et d'un homme avec leurs suppléants.

Les élections départementales auront lieu les 20 et 27 juin 2021en même temps que les élections régionales.
Les élections départementales auront lieu les 20 et 27 juin 2021en même temps que les élections régionales. © Anne Le Hars FTV

La région Provence-Alpes- Côte-d'Azur est composée de six départements : Les  Alpes-de-Haute-Provence (04), les Hautes-Alpes (05), les Alpes-Maritimes (06),  les Bouches-du-Rhône (13), le Var (83) et le Vaucluse (84).

Depuis 2013, et la réforme, les élections départementales succèdent au élections cantonales.

Cette réforme, revient sur le nombre de cantons et la façon d'élire les candidats.

Les conseillers départementaux sont élus pour une durée de 6 ans.

Pour chaque canton, un binôme (femme-homme) est élu au scrutin majoritaire à 2 tours.

Pour être élu au 1er tour, le binôme doit obtenir  au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50 %), et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits.

Si aucun binôme n'est élu dès le 1er tour, il est procédé à un second tour.

Au second tour, les 2 binômes arrivés en tête peuvent se maintenir.

Les autres peuvent se maintenir seulement s'ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits.

Le binôme qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu.

Dans la région, les six départements sont orientés à droite, soit encartés LR soit sympathisants LR seul le présiendent des Alpes-de-Haute-Provence est (PS).

Dans les Alpes de Haute-Provence (04), Lors des élections de 2015, le socialiste René Massette (PS) a été élu président du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence, grâce à l'appui des voix de droite et de centre-droit. Une élection qui avait été déclarée anti démocratique selon ses opposants.

Dans les Hautes-Alpes (05)Jean-Marie Bernard (LR), maire du Dévoluy, a été élu après un duel droite/droite dans un ultime deuxième tour.  Jean-Marie Bernard l’emporte face à Roger Didier. Âgé de 66 ans, cet ingénieur de l'équipement à la retraite est conseiller général du Dévoluy depuis 1994.

Dans les Alpes-Maritimes (06)Charles-Ange Ginésy, (LR) le maire de Péone-Valberg, premier président du conseil départemental a été élu sans surprise à la tête du département. Il a été élu par 49 voix sur les 52 élus présents. Il était l'unique candidat en lice. Il succède à Eric Ciotti, qui a choisi de rester député, pour respecter la loi sur le non cumul des mandats. 

Dans les Bouches-du-Rhône (13)Martine Vassal, (LR) a été élue présidente du Conseil Départemental et s'empare du bateau bleu détenu jusqu'alors par la gauche depuis 1953. Elle met fin au règne de Jean-Noël Guérini au fauteuil de Président du Conseil général depuis 1998.

Dans le Var (83), aux dernières élections départementales, Marc Giraud (LR) avait été élu président du conseil départemental du Var avec 34 voix sur 46. 

Dans le Vaucluse (84), c’est à l’issue d’un troisième tour que Maurice Chabert (LR) avait décroché la présidence du département. Il avait obtenu 12 voix à égalité avec Max Raspail (PS), il l’emportait donc au bénéfice de l’âge.

Tous les présidents sortant sont candidats, à l’exception de Maurice Chabert en Vaucluse.

Combien de Cantons ?

Il y a 15 cantons dans chacun des deux départements alpins.

Les Alpes-Maritimes, sont composées de 27 cantons. Lors de ce scrutin, les 54 conseillers départementaux des Alpes-Maritimes seront choisis. 

Ce sont les Bouches-du-Rhône qui en ont le plus avec 58 cantons au total.

Le Vaucluse en compte 34 et il y en a 46 dans le Var. Ce département est partagé en 23 cantons.

Ce sont les Bouches-du-Rhône qui en ont le plus avec 58 cantons au total.

Quelles sont les compétences du département?

Le département a un budget de fonctionnemt assez élevé, aux vues de ses domaines de compétences, souvent inconnus du grand public.

Par exemple, le budget de département des Bouches-du-Rhône est de 2 milliards 700 000 euros alors que celui de la région PACA est de 2 milliards 300 000 euros.

Quelques exemples , le département finance l'aide à l'enfance et aux familles, l'aide aux personnes âgées, l'aide aux personnes handicapées, la protection maternelle et infantile.

Les collèges et l'enseignement supérieur dépendent du département, tout comme certaines routes et aérodromes, des bibliothèques, les espaces naturels, les transports scolaires hors périmètre urbain,  les services départementaux d'incendie et de secours, le RSA etc...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections paca les républicains la république en marche europe écologie les verts front de gauche