PointCult'

Tous les samedis à 19h15, juste après le jt de France 3 Côte d'Azur
Logo de l'émission PointCult'

Les Visiteurs du soir vous disent tout sur l'art contemporain

Le plasticien Kristof Everart accrochant ses oeuvres dans la Villa Cameline à Nice, dans le cadre des "Visiteurs du soir" / © France 3 Côte d'Azur - Frédéric Tisseaux
Le plasticien Kristof Everart accrochant ses oeuvres dans la Villa Cameline à Nice, dans le cadre des "Visiteurs du soir" / © France 3 Côte d'Azur - Frédéric Tisseaux

Du 24 au 26 mai, musées, galeries et autres lieux d'exposition d'art contemporain de la Côte d'Azur vous ouvrent leurs portes pour l'opération Les Visiteurs du soir. Ces nocturnes ont pour ambition de vous faire vivre, ressentir, et de vous expliquer le travail de dizaines d’artistes actuels.

Par Jacqueline Pozzi

L'art contemporain est élitiste ? Difficile d'accès ?

Les Visiteurs du soir sont là pour vous prouver le contraire. Pendant trois jours, une trentaine de sites, tous membres du réseau Botox(s), vous ouvrent leurs portes pour des expositions, happenings, rencontres et autres événements dans le but de désacraliser l'art contemporain.
 
Point Cult' : l'art contemporain pour tous ?
A l'occasion des Visiteurs du soir, nocturnes organisées par des dizaines de sites d'art contemporain sur la Côte d'Azur, tous membres du réseau Botox(s), Point Cult nous emmène en balade à Nice à la rencontre d'artistes qui veulent faire connaitre leur démarche, et ressentir leur art. - France 3 Côte d


A cette occasion, Point Cult' vous emmène en balade, à Nice, ville où sont nées ces nocturnes avant de s'étendre à d'autres sites de la Côte d'Azur, à Cannes, Mouans-Sartoux, Grasse, et même dans le nord de l'Italie.

Découverte de lieux d'exposition reconnus, comme la Villa Cameline ou Maison Abandonnée, ou plus inattendus, comme les bureaux d'un grossiste en vin, et rencontre avec des artistes qui ont envie de faire connaitre leur démarche, ressentir leur art :

- Kristof Everart, qui travaille sur la "géographie intime" des lieux, et la traduit en art abstrait.

- Martin Caminiti, lui aussi plasticien, par ailleurs directeur de la villa Thiole à Nice, qui signe une collection de mobiles fabriqués à partir de cannes à pêche, baptisée "Sans mobile apparent".

- Isabelle Sordage, fondatrice de l'atelier expérimental à Clans et de l'Espace Rossetti à Nice où elle travaille sur les sons entant que "matière à sculpture".

L’art contemporain est-il pour tous ? Réponse dans Point Cult’
 
Réagissez à l'émission avec #pointcult.

Et pour connaitre tout le programme des Visiteurs du soir : www.botoxs.fr