La France en vrai

Le lundi en 2e partie de soirée / Le vendredi à 9h15 / Et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission La France en vrai

Boutiques obscures, lundi 19 novembre après le Soir 3

A Cavaillon, Patrice Leconte a filmé Gladys et sa boutique de lingerie / © Skopia Films
A Cavaillon, Patrice Leconte a filmé Gladys et sa boutique de lingerie / © Skopia Films

Lundi soir, découvrez une série documentaire inédite signée Patrice Leconte, qui met en lumière les "boutiques obscures", ces magasins étranges, immuables sur lesquels le temps ne semble pas avoir d'effet.

 

Par Florence Brun

Ils sont libraire, coiffeur, chapelière, mercière, restauratrice ... Patrice Leconte dresse le portrait de ces commerçants qui, contre vents et marées, poursuivent leurs activités, malgré les difficultés quotidiennes, la concurrence d'Internet et des grandes surfaces. 

Le réalisateur a sillonné la France entière à la rencontre de celles et ceux qui font perdurer ces petits commerces au parfum de nostalgie, guidés par leur passion et l'amour de leur métier, dans un monde en pleine mutation.

Parmi eux : Gladys, 88 ans. Elle tient une boutique de lingerie à Cavaillon depuis 1962. 

Fille de paysan, elle a choisi ce commerce par amour de la dentelle.

Une dame élégante et attachante qui raconte avec simplicité son quotidien, émaillé d’anecdotes amusantes, parfois émouvantes.
 

Retrouvez Glady et les autres portraits signés Patrice Leconte lundi après le Soir 3 dans Boutiques obscures.

Deux épisodes* de cette collection inédite sont diffusés sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans le cadre de sa programmation spéciale "Sauvons nos petits commerces".

*Episode 2 (Dieulefit – Gannat – Cavaillon – Périgueux)
suivi de l'Episode 1 (Issy les Moulineaux - Beaumont le Roger – Sarzeau – Rouen).
 
Voir Patrice Leconte au travail avec le making-of du tournage dans la boutique de lingerie de Gladys
 

Boutiques obscures
Une collection écrite et réalisée par Patrice Leconte (4 x 52’)
Une production SKOPIA Films avec la participation de France Télévisions, des antennes régionales de France 3 et du CNC