La France en vrai

Le lundi en 2e partie de soirée / Le vendredi à 9h15 / Et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission La France en vrai

“La Méditerranée va-t-elle passer l’été ?”

La Méditerranée va-t-elle passer l'été ? / © ARTE France, CAPA PRESSE
La Méditerranée va-t-elle passer l'été ? / © ARTE France, CAPA PRESSE

Pression démographique, tourisme de masse, bétonnage, pollution… La Méditerranée est au bord du burn-out. Si rien n'est fait, elle sera bientôt une mer morte. Lundi 24 septembre après le Soir 3, suivez une enquête choc et accablante sur la situation critique de ce joyau.

Par Florence Brun

A rebours de l’image paradisiaque que nous nous faisons de la Grande Bleue, le documentaire La Méditerranée va-t-elle passer l'été ? en explore les côtés les plus sombres et les plus alarmants.

Pression démographique, touristique et climatique, pollution, artificialisation du littoral : l’environnement unique de la Méditerranée peut-il tenir le choc ?
 

Pascal Canfin, ancien ministre du développement et Directeur Général du WWF : Aujourd’hui, la multiplication et la croissance des activités économiques sur cette zone s’apparentent à un véritable Far West.


Le réalisateur Alexis Marant nous interpelle sur ce nouvel enjeu écologique, révélations à l'appui.

Ainsi, à Palma de Majorque, aux Baléares, les autorités locales ont choisi de développer à marche forcée le tourisme de croisière, quitte à fermer les yeux sur la pollution hautement toxique générée par les paquebots.

Au Monténégro, la baie de Kotor, l’un des derniers paradis épargnés par le tourisme de masse, est vendue aux plus offrants. Les côtes classées par l’UNESCO se couvrent de marinas pour super-riches pouvant accueillir les plus grands yachts de la planète. Grâce à des passe-droits et des avantages exorbitants négociés avec les promoteurs étrangers.

En mer Egée, des centaines de cargos slaloment au milieu des îles dans la plus parfaite anarchie, menaçant les espèces marines et risquant de déclencher une marée noire en cas de naufrage. Totalement dépassées, les autorités grecques sont incapables de réguler ce trafic.

Au Liban, le maire de Beyrouth a choisi de recycler les montagnes de déchets qui défigurent le pays en les enfouissant sur la côte, pour gagner du terrain et bâtir des résidences de luxe. Le poisson a disparu et les bains de mer deviennent un sport à haut risque.

En Tunisie, dans le golfe de Gabès, l’usine chimique de phosphate a totalement ruiné l’environnement dans l’indifférence générale. Les fonds marins sont décimés et la palmeraie désertée.

Une investigation alarmante et passionnante, qui révèle la bataille que se livrent entrepreneurs, ONG, écologistes, politiques et populations locales.
 


La Méditerranée va-t-elle passer l'été ?
Lundi 24 septembre après le Soir 3

Un film de 52' d'Alexis Marant.
Une coproduction ARTE France/CAPA