Briançon : Un projet de réhabilitation va sauver le fort des Têtes, patrimoine mondial de l'Unesco

C’est le plus gros projet de restauration de monuments historiques de ces dix dernières années. A Briançon, dans les Hautes-Alpes, le fort des Têtes va subir un profond lifting à compter de 2018. Il faut dire que cet ouvrage militaire, conçu par Vauban au XVIIIème siècle, en a bien besoin.

Le fort des Têtes est aujourd’hui l’un des 7 sites fortifiés les plus menacés d’Europe. Construit en 1721, l’ouvrage est abandonné définitivement par les militaires en 2009. Depuis, il tombe en ruine. Mais un projet de réhabilitation de 70 millions d’euros devrait sauver ce patrimoine mondial de l’Unesco.

Un centre de congrès, deux hôtels 4 et 5 étoiles, des logements...



Un centre de congrès mais aussi des bureaux, des commerces et surtout deux hôtels 4 et 5 étoiles. Les 24 bâtiments du fort vont s’offrir une seconde jeunesse. Mais pas à n’importe quel prix. Patrimoine classé oblige, 80% des structures existantes, comme ces peintures murales, vont être conservées. Un projet pharaonique mûrement réfléchi.



Début des travaux prévu pour 2018


Cette restauration est une aubaine pour la ville de Briançon. L’opération étant totalement financée par des fonds privés. La mairie n’aura à sa charge que la viabilisation du site : voirie, eaux et électricité.

Le fort des Têtes devrait dévoiler son nouveau visage en 2020. L’idée est d’en faire une structure financièrement autonome, capable de générer sa propre conservation. Pour le bassin briançonnais, c’est également la promesse de la création de plus de 200 emplois permanents.

Regardez ce reportage de Fabien Madigou et Mekioussa Boudjema :

C’est le plus gros projet de restauration de monuments historiques de ces dix dernières années. A Briançon, dans les Hautes-Alpes, le fort des Têtes va subir un profond lifting à compter de 2018. Il faut dire que cet ouvrage militaire, conçu par Vauban au XVIIIème siècle, en a bien besoin. ©France 3 Provence-Alpes
Intervenants par ordre d'apparition : 
- Ludovic Arnaud, Chef de projet de la réhabilitation du fort des Têtes
- Aurélie Poyau, Adjointe à la mairie de Briançon en charge des projets urbains et de l'urbanisme