Covid 19 : le port du masque de retour lundi dans les écoles des Hautes-Alpes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Louise Beliaeff
Le taux d'incidence des Hautes-Alpes a passé la barre des 1 000 cas pour 100 000 habitants chez les enfants âgés de 6 à 10 ans.
Le taux d'incidence des Hautes-Alpes a passé la barre des 1 000 cas pour 100 000 habitants chez les enfants âgés de 6 à 10 ans. © Martin BUREAU / AFP

Le port du masque à l'école va redevenir obligatoire dans 39 départements dès le rentrée des vacances de la Toussaint, a annoncé le gouvernement ce mercredi. Les Hautes-Alpes sont concernées. Le taux d'incidence est repassé au-dessus du seuil d'alerte.

Après plus d'un an d'effort pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la chute du taux d'incidence sous les 50 cas positifs pour 100.000 habitants avait permis aux écoliers haut-alpins de ranger le masque dans les cartables, le 11 octobre.

Cette trève est de courte durée. Au sortir du conseil de défense ce mercredi 3 novembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé que les écoliers de 39 départements devront remettre le masque dès le 8 novembre. Les Hautes-Alpes en font partie.

Selon le dernier point de l'ARS Paca, le taux d'incidence est repassé au-dessus de la barre symbolique de 50 dans les Hautes-Alpes. A la date du 2 novembre, il est de 67, contre 40 au 28 octobre. 

Gabriel Attal de préciser : "Pour les départements où le taux d’incidence se stabilisait en dessous de 50 cas pour 100.000 habitants, le port du masque était levé. (...) Dans les départements où le taux d’incidence s’est restabilisé au-dessus, le protocole repasse du niveau 1 au niveau 2. Évidemment que ce principe vaut dans les deux sens et que dès lors que la situation se dégrade, nous devons réactiver un certain nombre de mesures".

Selon le dernier bilan de Santé publique France, cette hausse du taux d'incidence est générale en France. Le seuil d'alerte a été dépassé dans 60 départements selon Covid Tracker.

Circulation virale en constante augmentation en Paca

En Paca, tous les départements sont au-dessus de 50 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité est en légère progression. "La circulation virale est en augmentation continue depuis 4 semaines", indique l'ARS. 

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, le taux d'incidence est de 77, le deuxième plus haut de la région. La fin du port du masque, imposé depuis plus d'un an dans les écoles, ne semble pas à l'ordre du jour. 

Même constat dans le Vaucluse. Le taux d'incidence est de 55 contre 51 la semaine précédente. Une progression similaire concernant le taux de positivité. Deux nouveaux décès ont été constatés.

Concernant les Bouches-du-Rhône, le département enregistre un taux d'incidence de 101 pour 100.000 habitants, le plus haut de la région, et parmi les plus hauts de France avec la Haute-Corse.

Le taux remonte à 54 dans le Var et à 65 dans les Alpes-Maritimes. Le préfet Bernard Gonzalez a décidé de reconduire par arrêté l’obligation du port du masque dans les espaces publics de toutes les communes du département jusqu'au 16 novembre inclus.

Baisse des dépistages

Le nombre de dépistages est en baisse de 6% (sauf chez les 15-29 ans) depuis la semaine passée dans la région, et ce suite à la mise en place des mesures de déremboursement. 

Au 31 octobre, en Paca, plus de 87% de la populaion de plus de 12 ans avait reçu une première injection de vaccin et pour près de 85%, un schéma complet.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.