La neige est tombée en abondance dans les Hautes-Alpes, risque d'avalanche fort dans plusieurs massifs

Les prévisions météo ne se sont pas trompées. Près de 15 cm à basse altitude sont tombés cette nuit dans les Hautes-Alpes et les flocons continuent leurs jolies danses poétiques ce lundi 26 février. Le risque avalanche est fort.

Les professionnels de la montagne se réjouissent depuis vendredi 23 février dernier et le début des chutes de neige. Surtout dans les Alpes du Sud avec l'arrivée des vacanciers de la zone B. Près de 40 cm sont tombés en quelques jours, le bonheur des skieurs, mais le manteau neigeux est instable. Plusieurs massifs sont en alerte avalanche. Un skieur de randonnée a perdu la vie ce vendredi sur la crête de l'Arpion à Embrun dans les Hautes-Alpes. 

"Le plus gros épisode neigeux de l'année"

Les premiers ravis de toute cette poudreuse sont les chiens qui gambadent gaîment dans la neige.

Comme l'explique Paul Marquis, "les Alpes du Sud vivent le plus gros épisode neigeux de l'année avec une nouvelle dépression en méditerranée, venue de l'Atlantique"

À Serre-Chevalier, les webs caméras de la station montrent ce lundi matin, un temps nuageux et la neige continue de tomber. Tout comme dans le Dévoluy, où cette neige redonne espoir pour la fin de saison :

Aux Orres, même temps, le soleil devrait refaire surface dans la journée.

Quatre massifs en risque avalanche niveau 4

Attention cependant, toute cette neige a fragilisé le manteau neigeux. Le risque avalanche est fort dans les Hautes-Alpes. "Les fortes chutes de neige rendent le manteau neigeux instable", indiquent les pompiers sur X (anciennement twitter).

Météo France indique que le risque avalanche est marqué avec une  "vigilance jaune avalanches sur tous les massifs des Alpes du Sud, avec un risque est fort sur le Pelvoux, le Haut-Var, Haut-Verdon, le Champsaur et le Mercantour en raison des plus abondantes chutes de neige fraîche (40 à 60 cm)".

Les avalanches de poudreuse se déclenchent suite à une chute de neige massive. Si la pente est forte, l'air se mélange à la neige et forme un nuage gigantesque qui peut dévaler la montagne à 400 km/h. L'onde de choc générée peut tout dévaster sur son passage. Il faut toujours prendre en compte, avant de sortir des pistes, le risque d'avalanche sur une échelle de 1 à 5.