Monaco débute son "déconfinement" ce lundi : quelles différences avec le plan prévu en France ?

Les Monégasques et ceux qui vivent ou travaillent en Principauté vont retrouver une partie de leurs libertés perdues depuis le 18 mars, pour limiter l'épidémie de coronavirus Covid-19. Les règles décidées à Monaco sont proches de celles qui s'appliqueront en France, à quelques nuances près.

A la FNAC du Metropole Shopping Center de Monaco, on installe des affichettes informatives avant la réouverture ce lundi.
A la FNAC du Metropole Shopping Center de Monaco, on installe des affichettes informatives avant la réouverture ce lundi. © Jean François Ottonello / Maxppp
Pour avoir un avant-goût de ce que sera la première phase du déconfinement en France, on peut se tourner vers Monaco. La Principauté commence ce lundi 4 mai à lever une partie des restrictions de libertés décidées le 18 mars pour "ralentir la propagation du virus SARS-CoV-2 et lutter contre l'épidémie de COVID-19". La stratégie est très proche de celle qui devrait s'appliquer en France une semaine plus tard... avec quelques différences.
 

Des règles générales plus strictes à Monaco

Les rassemblements seront limités à 5 personnes sur la voie publique. En France, la limite sera portée à 10 personnes.

La distanciation sociale minimale à respecter est de 1,5 mètre. En France, les autorités préconisent 1 mètre minimum.

Le port d'un masque est obligatoire dans les transports en commun urbains, les taxis et les véhicules de grande remise. Même obligation en France, avec une subtilité : dans les taxis et VTC, une protection entre le chauffeur et le passager peut se substituer au port du masque.
 

Loisirs : la mer "déconfinée", pas les jardins d'enfants

Les salles de jeux et d'exposition, comme les cinémas, restent fermés jusqu'en juin au moins. Même mesure en France.

La navigation de plaisance est autorisée de 9h à 20h. En France, la question n'a pas été explicitement tranchée.

Les loisirs nautiques sont autorisés. Pas de décision en France pour l'heure. Le sujet fait l'objet de vifs débats.

Les jardins et jeux d'enfants restent interdits d'accès. En France, ils seront autorisés dans les départements classés "vert"

Les installations et équipements sportifs extérieurs demeurent interdits. En France, la pratique d'un "sport individuel en extérieur" est autorisée sous réserve de respecter la distanciation sociale.

Les plages restent interdites d'accès jusqu'à début juin au mois. La même mesure a été décidée en France.
 

Les écoles ne rouvriront qu'à partir du 11 mai

Les élèves de premières, terminales et BTS reprendront le chemin des cours le 11 mai seulement. En France, l'année scolaire est terminée pour les lycéens.

A Monaco, les autres niveaux retourneront en classe plus tard. Pour les élèves de 6° et de 3°, le retour au collège est prévu le 18 mai. Comme en France. Puis le 25 mai, retour des élèves de CP et de CM2 (à partir du 11 mai en France). Pas de retour pour les autres classes.
 

Commerces : masques et gel hydro-alcoolique partout

Les restaurants, cafés et bars restent fermés au moins jusqu'en juin. Même mesure en France.

Les commerces de vente et des centres commerciaux sont autorisés à rouvrir avec port du masque obligatoire pour tous et distributeur de produit hydro-alcoolique à disposition. En France, le masque est seulement "recommandé".

Les salons de coiffure, instituts de beauté et bars à ongles sont autorisés à rouvrir sur rendez-vous uniquement.

Les marchés ne sont pas mentionnés. En France, ils seront autorisés sauf décision contraire du préfet.

Enfin, les lieux de culte sont autorisés à rester ouverts, avec port du masque et distribution de gel. Les mariages religieux sont donc possibles à Monaco. En France, les lieux de culte sont ouverts mais aucune cérémonie ne peut y être organisée (sauf exception).

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société monaco international