Mondial 2018 : le jackpot des fabricants de drapeaux français

Dans la région, trois entreprises se partagent le marché de la fabrication des drapeaux. L'une d'entre elles, située à Vaison-la Romaine a été littéralement dévalisée, elle va devoir refabriquer tout son stock. 

Les ventes représentent une hausse moyenne de 25% à 30%.
Les ventes représentent une hausse moyenne de 25% à 30%. © DAMIEN MEYER / AFP
Patrick Varinard est un homme heureux. Sa petite entreprise familiale située à Vaison-la-Romaine a littéralement été dévalisée.

Sur les 10 derniers jours, les ventes ont explosé, autant pour les grands drapeaux commandés par les mairies pour les fans-zones que les petits fanions tenus à la main.

explique t-il.
Mais ce chef d'entreprise avait anticipé cette explosion des ventes, les stocks étaient au plus haut. Pas forcément en prévision de la coupe du monde et du parcours des bleus, mais parce que la France fêtera au mois de novembre 2018 le centenaire de l'armistice et que les carnets de commandes étaient pleins Du coup, après l'été, il faudra refabriquer le stock. 
L'entreprise Varinard qui emploie 8 salariés sous traite l'assemblage de ses drapeaux par un établissement et service d'aide par le travail (ESAT).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe du monde de football football sport