Pass sanitaire dans les trains, en co-voiturage... Comment va-t-il s'appliquer dans les transports ? #OnVousRépond

Train, avion, covoiturage... Suite à la validation ce jeudi de l'extension du pass sanitaire par le Conseil constitutionnel, les modalités de déplacement vont être bouleversées partout en France à partir du lundi 9 août. On vous aide à y voir plus clair. #OnVousRépond
Trains, avions, bus longue distance... les conditions des transports domestiques vont drastiquement changer à partir du 9 août
Trains, avions, bus longue distance... les conditions des transports domestiques vont drastiquement changer à partir du 9 août © Vincent ISORE/MaxPPP

S'il a émis quelques réserves, le Conseil constitutionnel a donné son feu vert jeudi à l'extension du pass sanitaire. Un changement dont on sentira les effets au quotidien, les cafés, les centres commerciaux ou encore les transports en commun étant désormais concernés. 

Son élargissement entrera en vigueur le 9 août prochain pour les personnes majeures, avant une extension aux mineurs entre 12 et 17 ans le 30 septembre. Il était déjà obligatoire dans les lieux de loisir ou de culture dépassant la jauge de 50 personnes, comme les musées ou les cinémas. 

Comme auparavant, le pass s'obtient grâce à un certificat vaccinal, une attestation de rétablissement du Covid-19 remontant à moins de six mois, ou le résultat d'un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures. 

Comment va-t-on se déplacer dans les prochaines semaines, muni ou non de ce pass ? On vous aide à y voir plus clair pour vos vacances ou trajets du quotidien. 

Ça veut dire quoi exactement un "trajet longue distance?"

Les transports en commun du quotidien comme les bus municipaux ou les métros ne seront pas soumis à l'obtention du pass. Les transports dits "longue distance", en revanche, sont concernés à partir de ce lundi 9 août. 

Je dois prendre le train les 7 et 15 août avec ma fille. Je suis vaccinée mais pas ma fille (moins de 12 ans). Doit elle faire un test PCR pour prendre le train (nous restons en France) ?

Karine d'Ile-de-France

Le pass sanitaire, désormais, sera donc exigé dans les TGV, Intercités, et trains de nuit. Exception faite pour les trains moyenne distance comme les TER, RER, Transiliens, qui ne sont pas concernés par la mesure car souvent utilisés à des fins professionnelles.  

L'absence de pass sera sanctionnée d'une amende de 135 euros. Le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a précisé que les contrôles ne seraient pas "systématiques" mais qu'ils pourraient avoir lieu à plusieurs moments du trajet, que ce soit à bord ou au départ sur le quai, afin d'éviter la création de files d'attente interminables.

Le ministre a également précisé sur BFMTV que les voyageurs testés positifs au Covid-19 avant leur départ pourront se faire rembourser leur trajet

Les bus longue distance ou inter-régionaux réclameront aussi la présence du pass pour les déplacements en France. 

La règle du pass sanitaire dans les avions va-t-elle évoluer ? Un enfant de 12 qui prend l'avion pour un trajet uniquement en France doit -il faire un test antigénique ?

Denise d'Ile-de-France

Dans le cas des vols européens, où le certificat Covid numérique de l'UE et les contrôles sanitaires sont déjà en vigueur depuis le 1er juillet, rien ne change. Le pass sanitaire devient toutefois obligatoire pour tous les voyageurs sur les vols nationaux. Quelles obligations pour partir en vacances avec des ados ? Voyez notre article dédié.

Cette mesure était déjà obligatoire pour certaines destinations spécifiques, comme la Corse ou les territoires ultramarins, qui réclamaient un certificat vaccinal ou le résultat d'un test PCR de moins de 72 heures. 

Le contrôle du pass sanitaire européen est déjà entré en vigueur depuis le 1er juillet 2021
Le contrôle du pass sanitaire européen est déjà entré en vigueur depuis le 1er juillet 2021 © Dylan MEIFFRET/MaxPPP

Pour éviter les files d'attente, Air France ou Eurotunnel invitent d'ores et déjà les passagers qui le peuvent à lier leur pass sanitaire à leur billet via l'application de ces compagnies. La SNCF travaille également sur le même dispositif pour la rentrée, a précisé le ministre des Transports. 

Pour ce qui est des vols hors Europe, les modalités de voyage dépendent de la destination choisie, de sa situation sanitaire et sa politique de tests ou vaccinale. Les informations sont à retrouver sur le site du ministère des Affaires étrangères

Sera-t-il possible de prendre un covoiturage sans pass ?

Le covoiturage demeurait jusque-là, malgré des incertitudes, l'une des seules alternatives de transport ne nécéssitant pas de pass. La principale plateforme française, BlaBlaCar, a récemment précisé ses règles à ce sujet : il sera obligatoire dans les bus BlaBlaCar, mais pas dans les covoiturages entre particuliers.

Reste toutefois quelques précisions à ajouter : s'il le souhaitent, "conducteurs et passagers pourront demander le pass à leur partenaires de voyage, mais ceux-ci ne seront pas légalement obligés de transmettre ces informations", précise l'entreprise.

L'idée est donc de se mettre d'accord en amont entre chauffeur et covoitureurs. Une nouvelle fonctionnalité sera ajoutée sur la plateforme pour que les voyageurs qui le souhaitent puissent afficher s'ils acceptent ou non de présenter ce fameux pass, et fluidifier les choix de trajets. 

Pour ce qui est des bus BlaBlaCar, tous les passagers majeurs devront bien présenter leur QR code aux conducteurs à partir du 9 août.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 transports économie transports en commun transports aériens #onvousrépond