Le pilote monégasque Charles Leclerc fait une sortie de piste spectaculaire au grand prix d’Italie

Le Grand Prix d'Italie de Formule 1 a été interrompu ce dimanche à Monza à la suite d'une impressionnante sortie de route de Charles Leclerc (Ferrari), qui n'a toutefois pas été blessé.
    
Sur le circuit ialien de Monza, après 24 tours, Charles Leclerc qui occupait la quatrième place, a perdu le contrôle de sa voiture dans la "Parabolique" et a foncé dans le mur de protection. La Parabolique est le virage réputé le plus rapide et le plus dangereux du championnat.
  A nos confrères de Canal +, le pilote Ferrari a déclaré :

J'ai tout simplement la voiture. La course était très compliquée avec beaucoup de problemes de balance, pas mal de survirage en rentrée et sous virage en sortie 

Charles Leclerc


La course a été arrêtée au 26e tour alors que Lewis Hamilton (Mercedes) menait la course devant Lance Stroll (Racing Point) et Pierre Gasly (Alpha Tauri). Pour être rentré aux stands alors que ceux-ci étaient fermés en raison de la présence sur la piste de la voiture de sécurité, Hamilton a écopé d'une pénalité . Il a du effectuer un passage aux stands et un arrêt de 10 secondes dans les trois tours suivant la reprise de la course, et a donc perdu la tête de la course. 

C'est le pilote français de 24 ans Pierre Galsy qui a finalement remporté le Grand Prix après une lutte acharnée avec Carlos Sainz, la première victoire française depuis Olivier Panisse en 1996 à Monaco. Durant la seconde partie de la course, un journaliste demandait à Charles Leclerc ce que représenterait pour lui une victoire de Pierre Galsy, il avait répondu  "ce serait la seule chose qui me ferait sourire aujourd’hui".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
formule 1 sport auto-moto monaco international