Politique d'immigration : les associations dénoncent une mise en danger de la santé des étrangers vulnérables

Plusieurs associations de protection des étrangers dénoncent la politique migratoire du gouvernement. / © JOUBERT Cedric/MaxPPP
Plusieurs associations de protection des étrangers dénoncent la politique migratoire du gouvernement. / © JOUBERT Cedric/MaxPPP

Le Premier ministre a présenté, mercredi 6 novembre, sa nouvelle politique migratoire. Plusieurs associations s'insurgent notamment sur le dispositif d'accès aux soins et dénoncent une mise en danger de la santé des étrangers vulnérables.

Par Ludovic Moreau

Ce matin, le Premier ministre, Edouard Philippe, a dévoilé les vingt mesures qui vont définir les principaux axes de la politique migratoire du gouvernement. Parmi ces mesures, celles concernant le dispositif d'accès aux soins des étrangers a provoqué un cataclysme auprès de nombreuses associations.
Dans un communiqué commun, dix associations de protection des immigrés n'hésitent pas à parler de "mise en danger de la santé des étrangers pour servir de politique migratoire", avec comme cible principale, les demandeurs d'asile.

"Ils arrivent souvent en France fragilisés physiquement et psychologiquement à cause d’un parcours migratoire difficile, le Gouvernement décide de les fragiliser davantage et de compliquer encore plus leur accès aux soins", dénoncent les associations.

Parmi les mesures annoncées en matière de santé, le gouvernement prévoit l'instauration d'un délai de carence de 3 mois, à partir de l'entrée sur le territoire national, pour pouvoir bénéficier de la sécurité sociale (PUMa).

"Cette mesure va aggraver l’état de santé de ces personnes. Cela entraînerait également des prises en charge à un stade plus avancé de leur pathologie qui devra être traitée par les Urgences, déjà saturées", poursuit le communiqué.

Pour ces associations, toutes les mesures sanitaires annoncées ce matin par le Premier ministre vont impacter la santé de ces personnes vulnérables et vont reporter la charge du soin sur les hôpitaux en particulier les Urgences.

Liste des dix associations signataires :
  • Médecins du Monde
  • AIDES
  • Emmaus France
  • Gisti, groupe d’information et de soutien des immigrés
  • La Cimade
  • UNIOPSS
  • Médecins sans frontières
  • Fédération des acteurs de la solidarité
  • Sidaction
  • France Assos Santé

Sur le même sujet

Les + Lus