Risque d'incendie très élevé : 26 massifs forestiers fermés dans les Bouches-du-Rhône et le Var

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean Poustis

En raison d'un fort mistral et d'une sécheresse toujours marquée, la préfecture des Bouches-du-Rhône interdit ce dimanche l'accès à 21 massifs forestiers. Dans le Var, cinq massifs sont classés en risque très sévère. 

Pratiquement tous les massifs forestiers du département sont interdits d'accès dimanche 6 septembre. En raison des conditions climatiques défavorables, rafales de Mistral à 70 km/h et une sécheresse toujours présente, la préfecture des Bouches-du-Rhône considère le risque incendie "très élevé".

21 des 24 massifs forestiers que compte le département sont donc fermés, la présence du public et de travaux sont interdits ce dimanche. L'interdiction de randonner porte notamment sur le massif de la Côte Bleue, touché par un incendie début août. Par contre, les amateurs de marche pourront sillonner le massif des Calanques ou encore le Cap Canaille.

Les sapeurs-pompiers vigilants

Du côté de Météo France, on prévoit des rafales de 60 à 70 km/h en Provence. Les sapeurs-pompiers du service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône sont particulièrement vigilants. Sur les réseaux sociaux, les sapeurs-pompiers rappellent les consignes de sécurité : pas d'emploi de feu, de jet de mégot. En cas d'incendie, le numéro à composer est le 112.

Les sapeurs-pompiers ont été très sollicités tout l'été, un mois après l'incendie de Martigues est encore dans tous les esprits.

Cinq massifs fermés dans le Var

Dans le département voisin du Var, cinq massifs sur neuf sont classés en risque incendie très sévère et sont interdits d'accès.

C'est le cas des massifs de la Sainte-Baume et des Maures.  Les sapeurs-pompiers du Var sont eux aussi prêts à intervenir en cas de départ de feu tout au long de la journée.

Des massifs partiellement fermés en Vaucluse

En Vaucluse, les massifs des Monts de Vaucluse, du Lubéron et de Basse Durance sont ouverts juste de 5h à 12h.

Dans le département, le risque incendie est également très sévère.