Sécheresse en Paca : le niveau d’humidité des sols correspond à celui observé normalement au mois de mai

durée de la vidéo : 00h01mn08s
Sécheresse : la région Paca en alerte ©FTV

L’ensemble des départements français sont en-dessous de la normale d’humidité des sols. Mais les Bouches-du-Rhône et le Var, placés en alerte sécheresse renforcée, sont particulièrement impactés.

L’ensemble des départements français sont en-dessous de la normale d’humidité des sols : pas de pluie pendant trente-deux jours jusqu’à la semaine dernière. Du jamais vu depuis 1959.

Dans trois régions - Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Paca - le niveau d’humidité des sols correspond à celui observé normalement fin mai, selon le ministère de la Transition écologique. Cinq départements sont à l’heure actuelle placés en alerte sécheresse renforcée : l’Ain, l’Isère, les Pyrénées-Orientales, les Bouches-du-Rhône et le Var.

Le Var a notamment connu une situation de sécheresse exceptionnelle en 2022 : elle a commencé en avril et s’est interrompue au 15 décembre. Le département a de nouveau été placé en alerte renforcée en ce début d’année.

L'alerte renforcée, c'est quoi ?

L’alerte renforcée est le troisième niveau de gravité avant celui de crise, le dernier. Elle implique différentes restrictions d’usage de l’eau : pas d’arrosage des pelouses, des massifs fleuris, des espaces verts, des jardins potagers. Pas non plus de lavage de voitures ou de bateaux, pas de remplissage des piscines privées, pas de fontaines en marches, pas d’arrosage des terrains de sport. Les agriculteurs  doivent réduire leur consommation d'eau de 50 %.

Dans le Var, des maires ont pris des mesures encore plus drastiques en gelant les permis de construire pendant cinq ans.