Lorgues-Flayosc : l'association suspecte les moulins à huile d'avoir pollué le vallon du Figueiret

Depuis le 18 janvier, de l'eau noire coule dans le vallon du Figueiret. / © M.Hamiot / FTV
Depuis le 18 janvier, de l'eau noire coule dans le vallon du Figueiret. / © M.Hamiot / FTV

L'association "les amis de la cascade" a fait analyser la mousse de la rivière au laboratoire départemental du Var. Des traces de tensioactifs anioniques ont été retrouvées, une substance semblable à celle que l'on retrouve dans les détergents. 

Par Manon Hamiot

Le 18 janvier dernier l'association les amis de la cascade lançait l'alerte après la découverte d'un dépôt noir et d'une mousse étrange dans le vallon du Figueiret, affluent de la rivière de la Florièye, entre Lorgues et Flayosc. 
 

Des gendarmes de la police scientifique sont venus prendre des échantillons dès le 19 janvier, des analyses sont actuellement en cours par la section marseillaise. Elles devraient être connues dans une quinzaine de jours. 
 
C'est vendredi 17 janvier qu'un citoyen a alerté d'un dépôt noir recouvrant le fond de la rivière varoise. / © Facebook, Les Amis de la cascade
C'est vendredi 17 janvier qu'un citoyen a alerté d'un dépôt noir recouvrant le fond de la rivière varoise. / © Facebook, Les Amis de la cascade


En attendant, l'association a mené sa propre enquête en faisant analyser la mousse contenue dans la rivière. Résultat, une présence inférieure à 0,05 mg/l de tensioactifs anioniques. Une composition que l'on trouve dans les détergents.

Pour l'association, pas de doutes, la pollution provient des moulins à huile situés le long du cours d'eau. 

C'est la preuve que l'on a pas fait ça pour rien ! Il a bien un produit chimique qui n'a rien à faire dans cette rivière.

Explique Loïc Nervi, président de l'association les amis de la cascade.
 

Des produits pour nettoyer les cuves


Max Doleatto est oléiculteur depuis trente ans. Son moulin est situé en amont du vallon, il n'a pas tourné cette année. Mais pour lui, l'hypothèse de l'association est plausible. "Les margines doivent être épandues dans des champs, tout est très réglementé par l'agence de l'eau".

Avant, deverser les résidus des cuves dans la rivière était une pratique commune mais depuis la fin des années 80 c'est interdit!

Explique, Max Doleatto.

Deux moulins autres moulins sont situés au bord du cours d'eau. Un des propriétaires, conteste les accusations de l'association : "nous n'avons en aucun déversé quelque chose dans la rivière !" a-t-il expliqué. 

Le troisième est injoignable.

Lorgues et Flayosc ont déposé plainte

Le vallon du Figueiret appelé également vallon de Saint-Jean est à cheval sur les communes de Lorgues et Flayosc, les deux municipalités ont porté plainte cette semaine. 
 
 

Si la pollution est avérée, cette pratique ne me paraît pas du tout acceptable, c'est pour cela que nous avons porté plainte, il faut que l'on sévisse.

Explique Christian Taillandier, maire de Flayosc

Les analyses officielles permettront de déterminer la cause exacte de cette pollution. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus