A Saint-Raphaël, la police traque les trottinettes électriques sur les trottoirs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pauline Thurier .

La ville de Saint-Raphaël souhaite prévenir de nouveaux accidents. Pour cela, le maire a décidé par arrêté municipal que les trottoirs et les espaces piétons seraient interdits aux trottinettes électriques et aux vélos.

Après deux accidents récents, la ville de Saint-Raphaël dit stop. Le maire de la ville a reconduit l'arrêté municipal déjà pris en 2019 qui interdit les "engins de déplacement personnel motorisés et non motorisés" (EDP), comprendre les trottinettes électriques, les vélos ou encore les gyropodes.

"La cohabitation est de plus en plus compliquée entre les piétons et les deux roues, notamment avec les nouveaux modes de déplacement doux", a déclaré Jean-Jacques Prette, directeur de la police municipale. Vendredi 12 août, il avait organisé une opération en centre-ville pour sensibiliser les utilisateurs d'EDP à ne plus emprunter les mêmes voies que les piétons.

Sur les voies piétonnières, il est important que les piétons soient en sécurité. Nous avons connu deux accidents récemment avec des blessés.

Jean-Jacques Prette

Contrôles fréquents sur la Côte d'Azur

Au total, huit agents de la police municipale ont patrouillé dans les rues de la ville pour rappeler la réglementation et verbaliser les personnes en tort.

Saint-Raphaël n'est pas la seule ville de la Côte d'Azur à serrer la vis sur les trottinettes électriques !

Nice et Saint-Tropez ont également des réglementations strictes et des contrôles fréquents.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité