Var : les habitants de Trans-en-Provence redoutent un classement en zone rouge

Cet habitant de Trans-en-Provence (Var) montre jusqu'où l'eau boueuse est montée devant sa maison. / © A. Dequidt - FTV
Cet habitant de Trans-en-Provence (Var) montre jusqu'où l'eau boueuse est montée devant sa maison. / © A. Dequidt - FTV

Après les intempéries qui ont touché la Côte d'azur ce week-end, les habitants de Trans-en-Provence redoutent un classement en zone rouge. Certains subissent leur 4ème inondation en cinq ans. Pourtant, dans le quartier, de nouvelles constructions sont en chantier.

Par Aline Métais

Ils sont indignés et en colère : les riverains d'un quartier de Trans-en-Provence (Var) sont excédés par ces nouvelles inondations. C'est la 4ème fois en cinq ans ! L'eau s'est transformée en torrent, a entouré les maisons et s'est infiltrée dans les rez-de-chaussée.
 

Classés en zone rouge ?


Avec ces nouveaux sinistres, les habitants redoutent d'être classés en zone rouge. Ce qui aurait pour effet de dévaloriser leurs maisons. Ils veulent donc arrêter toute nouvelle construction dans ce secteur fragile. Le lotissement se situe "Chemin du torrent".
Pourtant, il existe bien un bassin de rétention pour stocker l'eau des intempéries. Mais il s'est avéré sous-dimensionné face à ces précipitations très importantes. Auparavant, un habitant précise qu'il y avait des vignes sur ces terres. Une terre qui absorbait donc les eaux pluviales. Jean-Daniel Fortore-Crubezy précise :

Avant c'était des vignes donc personne n’était impacté et puis vous venez le lendemain matin vous n’avez plus rien ! Là, aujourd’hui vous avez des maisons et les gens sont en danger. 


Un autre habitant, François Vignales, s'insurge :  

Je ne comprends pas comment ils font pour construire et ça pousse comme des champignons ici ! Quand vous commencez d’en haut et jusqu’ici, il y a plus de 80 villas qui ont été construites !


Impuissants face aux caprices de plus en plus fréquents et intenses la nature, les voisins ont décidé de s'organiser en collectif pour s'opposer au bétonnage de leur quartier. 

Dans les normes


Contacté, le maire de Trans-en-Provence dit comprendre la colère des riverains mais précise que ces constructions ont été réalisées dans les normes. L'élu ne souhaite pas rentrer dans cette polémique. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus