A découvrir dans le Var : la mine du Cap Garonne au Pradet

Publié le
Écrit par Véronique Lupo

Elle fait partie des cinq plus beaux sites minéralogiques du monde. A travers la mine du Cap Garonne au Pradet, l’histoire de la géologie et de la vie des mineurs. Si vous avez envie d’une aventure à la Jules Vernes, ce voyage au centre de la terre est fait pour vous !

L’ancienne mine de cuivre du Cap Garonne au Pradet fait partie des cinq plus beaux sites minéralogiques du monde.

Elle se situe au sommet du Cap Garonne et surplombe les îles d’Hyères et la rade de Toulon.

Pas de l’or, mais du cuivre !  

L’histoire de la mine de Cap Garonne commence avec une légende qui remonterait à 1610.

Celle de ce potier qui descend dans un trou pour retrouver sa chèvre. Non seulement il la récupère, mais en plus il tombe sur une pierre jaune. Pensant que c’est de l’or, il ébruite son aventure et attire des négociants venus chercher ce fameux métal qu’ils ne trouveront jamais. A la place, ils mettent en évidence une très belle couche de cuivre verte.  

Son histoire se poursuit en 1857 lorsque deux négociants en charbon marseillais obtiennent l’autorisation d’exploiter une carrière de pavés de grès à Cap Garonne. Il s’agit évidemment de cette mine.

Une mine de trésors minéralogiques

Si elle est mondialement connue, c’est parce que cette mine regorge de minéraux exceptionnels que l’on trouve seulement sur ce site. 16 minéraux y ont été découverts pour la première fois.

Elle est connue pour la qualité de ses minéraux et de ses micros minéraux. On y trouve notamment des azurites ou des malachites.

Jérôme Gibert agent de la mine de Cap Garonne

Une nouvelle vie pour cette mine  

En 1994, la mine devient un musée qui propose diverses activités et elle est aujourd'hui l’un des pôles d'attraction du Var.

Elle accueille 25 000 visiteurs par an.

En 60 ans d’exploitation, 25 000 tonnes de cuivre ont été prélevées. Incontournable pour les 7 à 77 ans !