À découvrir dans le Var : le site archéologique d’Olbia à Hyères

Publié le

Crée par les Grecs et repris par les Romains, le site archéologique d’Olbia fait aujourd’hui partie des découvertes incontournables à faire lorsque vous êtes dans le Var. Les Phocéens avaient fondé une ville au IVe siècle avant Jésus Christ avec des logements et même des bars ! Une colonie forteresse transformée par le Romains et Jules César en port.

Le site archéologique d'Olbia à Hyères dans le Var a traversé les siècles et les époques tout en restant préservé. Il se situe à deux pas de la plage de l'Almanarre :

Avant d'avoir été romaine, cette cité a d'abord été une colonie-forteresse grecque, fondée par des soldats-colons venus de Marseille au IVe siècle avant J.-C. jusqu’au moment où Jules César jette son dévolu sur cette citée en 49 avant J.-C  et s’empare de Marseille.

Une nouvelle ère commence alors pour Olbia, celle de la romanisation, de la modernisation et de la transformation d’une citée grecque en véritable port capable d’accueillir des bateaux plus importants.

Quand Olbia « la bienheureuse » était grecque

Au même titre que Nikaïa pour Nice, que Massilla pour Marseille ou encore que Sophia-Antipolis pour Antibes, Olbia « la bienheureuse » (signification du mot Olbia en grec) fait partie de ces grandes citées méditerranéennes fondées par les Phocéens.

Avec une différence toutefois : la totale préservation de ce site historique. Un espace où des fouilles sont régulièrement faites depuis l’après-guerre par le PCR (un projet collectif de recherche sur les sanctuaires urbain et extra-urbain d’Olbia) avec le service municipal du site archéologique d’Olbia.

En octobre 2021, les scientifiques du centre Camille Jullian d'Aix-en-Provence ont enquêté sur l'histoire de cette cité antique et de son littoral. Une campagne de fouilles sous marines s'est déroulée sur site.

Les analyses sont en cours. Revoyez ce reportage de janvier 2021 :

Sur ce site archéologique d’Olbia, de multiples preuves de l’existence d’une vie passée subsistent : de la maison avec sa salle de réception et son vaste espace sans doute dédié à l’activité artisanale, sans oublier le bar.

On observe ici un comptoir en L du genre de ceux qu’on avait retrouvé à Pompéi notamment. Un comptoir qui a conservé la une rainure qui permettait de faire coulisser les volets pour fermer l’établissement le soir ainsi que l’emplacement d’une porte battante.

Maya Bresciani Directrice du site d’Olbia

Les visites de ce site exceptionnel, ouvert, d'avril à fin octobre ou début novembre, se font sur rendez-vous pour les groupes (minimum 10 personnes).

Ces visites permettent aux visiteurs de découvrir le parcours de cette ville antique sur 1000 ans d'histoire à travers ses fortifications, ses puits, et même ses égouts.

Les vestiges d’une abbaye médiévale, Saint-Pierre de l’Almanarre, ont également été découverts sur le site.