Six débuts de noyades ce 30 août dans le Var, les pompiers appellent à la prudence

La plupart des noyades ont lieu sur des plages non-surveillées. / © STEPHANE DANNA / AFP
La plupart des noyades ont lieu sur des plages non-surveillées. / © STEPHANE DANNA / AFP

Six personnes ont été prises en charge pour des débuts de noyades ce samedi 30 août dans le Var, dont quatre sur la seule comme de Hyères. Les pompiers renouvellent les appels à la prudence.

Par Michel Bernouin

Ce samedi, les pompiers du Var font face à une préoccupante série de noyades. Ils en dénombrent six depuis le milieu de la matinée. 

Six personnes en situation de "début de noyade" ont pu être sauvées. Peu avant 10 heures au Lavandou, sur la plage non surveillée d'Aiguebelle, femme de 88 ans a été prise en charge en arrêt cardio respiratoire. Réanimée sur place par les pompiers et le Smur, elle été transportée au centre hospitalier de Hyères.

A 11h40, c’est un jeune apnéiste 18 ans qui a été retrouvé inconscient sur la plage de l'Argentière, à La Londe. Il a été transporté par les pompiers au centre hospitalier Sainte-Anne.

Quatre noyades à Hyères


A Hyères ensuite, une série de quatre noyades a eu lieu. A 12h40, homme 82 ans qui a inhalé de l'eau, puis à 13h04 à hauteur du centre de thalasso, une femme 83ans. A 14h44 à Porquerolles, un apnéiste retrouvé inconscient. Ramené au port de Porquerolles, il a ensuite été transporté par l'hélicoptère du Samu 83 centre hospitalier Sainte Musse. Vers 17 heures enfin, sur un secteur non surveillé de la plage de la Capte, une femme de 47 ans a fait un début de noyade.

Face à cette multiplication des noyades, les pompiers du Var rappellent quelques conseils de bon sens :
  • Ne pas se baigner ou plonger seul
  • Nager sans s'éloigner du bord, parallèlement à la plage pour être vu de tous, si possible à hauteur des postes de secours
  • Se signaler au poste de secours en cas de problème ou d'antécédents de santé
  • Attendre avant de se baigner après un copieux repas
  • Eviter de consommer de l'alcool aux heures chaudes
  • Faire attention à l'exposition au soleil.

A Cogolin, un homme de 60 ans retrouvé en arrêt cardio respiratoire n'a pu être sauvé. Pris en charge peu après 14h30 au camping de l'Argentière, il est décédé avant de pouvoir être héliporté. Contrairement à ce qui avait été annoncé, il ne s'agissait pas d'une noyade mais d'un simple malaise.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus