VIDEO. Incendie dans le Var : les impressionnantes images du massif des Maures, six jours après le départ du feu

Sur les images, les arbres calcinés s'étendent à perte de vue. Depuis le début de l'incendie, les flammes ont ravagé plus de 7 000 hectares dans le massif des Maures. Si le feu est fixé, il n'est toutefois pas encore maîtrisé : du vent est d'ailleurs attendu dans le Var ce samedi après-midi.

Vendredi 20 août, le gigantesque incendie qui touche le massif des Maures depuis maintenant six jours a été fixé par les sapeurs-pompiers. Mais la partie n'est pas encore gagnée : bien qu'il ne progresse plus, le feu doit encore être maîtrisé. 

Les flammes ont déjà ravagé 7 100 hectares de paysage varois, entre Gonfaron et Grimaud. Hier soir, encore 1 100 soldats du feu restaient mobilisés, aidés de 250 engins de lutte contre les incendies. Ce samedi matin, ils étaient 800 à travailler en lisière de forêt, sur la périphérie du feu, pour éviter une reprise de l'incendie.

Car en effet, le vent pourrait se lever sur le département dans l'après-midi. Les pompiers restent sur le qui-vive et deux Dash se tiennent prêts à décoller "en cas de fumée suspecte", indique la préfecture du Var. 

Un paysage de désolation

Les équipes de France Télévisions ont pu constater l'ampleur des dégâts ce samedi matin. A bord d'un hélicoptère, elles ont pu filmer ce triste paysage et ses arbres calcinés à perte de vue. 

L'origine de l'incendie, qui a démarré sur l'aire des Sigues sur l'A57, n'est pas encore officiellement connue. Mais selon nos confrères de franceinfo, la piste du mégot de cigarette jeté en pleine nature serait privilégiée par les enquêteurs. Un appel à témoins a d'ailleurs été lancé sur les réseaux sociaux pour tenter de recueillir des informations.

Depuis le 16 août, près de 2 000 largages d'aéronefs ont été réalisés. Le bilan humain est de deux morts et une vingtaine de blessés.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité