Il n'y aura pas de collège Samuel Paty à Ollioules

Le maire de la commune souhaitait donner le nom de l'enseignant assassiné à l'actuel collège des Eucapytus mais devant le manque d'ahésion au sein de l'établissement, il a retiré la délibération qui devait être votée en conseil municipal.

Le collège des Eucalyptus à Ollioules gardera son nom
Le collège des Eucalyptus à Ollioules gardera son nom © JEAN-FRANCOIS FUSTER / FTV

"Je préfère garder le nom des Eucalyptus... Ca fait bizarre de changer de nom en cours d'année !"
"Les eucalyptus, c'est un arbre de notre collège... "
"Je souhaite toutes mes condoléances, s'il était du Var, OK pour changer de nom mais là, ça ne servira à rien."

Devant le collège des Eucalyptus à Ollioules dans le Var, les témoignages sont quasiment unanimes, mais les personnes veulent rester anonymes.

Pour les parents, pour les élèves, et pour certains enseignants, l'établissement scolaire doit rester le collège des Eucalyptus. Ils ne souhaitent pas qu'il prennent le nom de Samuel Paty, du nom de cet enseignant tué par un terroriste le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine, pour avoir parlé en classe des caricatures de Mahomet.

Les hommages se sont multipliés après l'assassinat de l'enseignant.
Les hommages se sont multipliés après l'assassinat de l'enseignant. © Pascal Guyot / AFP

Le maire de la commune Robert Beneventi souhaitait rendre hommage à l'enseignant en changeant le nom de l'établissement. Il avait obteu le feu vert de la famille et du conseil départemental, en charge des collèges. Mais un sondage interne aurait fait état d'un non largement  majoritaire.

Pas de concensus

Didier Martina-Fieschi est professeur d'Histoire Géographie et adjoint au maire, il explique qu'il aurait été fier de continuer à professer dans un collège qui porte le nom de Pati, une façon selon lui de marquer son refus de ce genre de barbarie, et le refus de la peur.

Sandra Olivier est présentante SNES FSU. Elle rappelle que le nom de la rue du collège a changé. La rue du gros cerveau s'appelle désormais rue Arnaud Beltrame mort en service le 24 mars 2018. Cet un officier supérieur de gendarmerie s'est substitué  à un otage au cours de l’attaque terroriste du 23 mars 2018 à Trèbes et il en est mort.

Ca fait beaucoup de tristesse autour d'un collège qui accueille des enfants. Et puis ça fait prendre des risques inutiles, rendre hommage oui, mais pas au prix de l'insécurité !

Sandra Olivier, représentante SNES FSU

La rue Beltrame conduit au collège des Eucalyptus.
La rue Beltrame conduit au collège des Eucalyptus. © Jean-François Fuster / FTV

Du coup, la délibération qui devait être présentée en conseil municipal le 30 janvier a été purement et simplement retirée. 

Le maire confirme explorer, en concertation avec la famille de Samuel Paty, d'autres pistes pour saluer sa mémoire.   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société religion polémique