REPLAY. Départementales 2021 : ce qu'il faut retenir du débat entre les candidats du canton de Garéoult

Ce mercredi 16 juin, un débat sur le canton de Garéoult était présenté par Nathalie Ramirez. Retrouvez les temps forts de ce moment où cinq listes sont en course pour ces élections départementales.

Les candidats aux élections départementales du canton de Garéoult dans le Var.
Les candidats aux élections départementales du canton de Garéoult dans le Var. © FTV

Le canton de Garéoult est un canton rural qui regroupe 12 communes et près de 40 000 habitants. La plupart des communes font partie de l'agglomération Provence verte, deux de la communauté de communes Coeur du Var ainsi qu'une, Pierrefeu-du-Var de la communauté de communes Méditérrannée Porte des Maures.

REVOIR > Le débat enregistré ce mercredi 16 juin 

Election départementales 2021 dans le Var : débat pour le canton de Garéoult

Liste des candidats 

Répartition du conseil départemental du Var 

Les grandes questions

Elections départementales dans le Var, qui pour succéder à Marc Giraud (LR), le président sortant.
Elections départementales dans le Var, qui pour succéder à Marc Giraud (LR), le président sortant. © FTV

En même temps que les élections départementales, se jouent les élections régionales. Il y a aura-t-il un effet Mariani ?

"Je crois qu'il y aura surtout un effet Marine Le Pen, qui incarne l'espoir pour les Français, pour la région bien évidemment et pour le département du Var, mais surtout pour mon canton. Nous le souhaitons, car il y a une profonde exaspération des Français" Jacques Danvy, candidat sortant.

Pour Jean-Martin Guisiano, divers droite soutenu par la majorité départementale et maire de Méounes, il est temps que son camp soit représenté au Conseil. "C'est l'essentiel de mon action, lorsque j'ai été élu, je me suis aperçu qu'on était obligé d'avoir un lien avec la communauté de commune, mais aussi avec le département!"

Le canton de Garéoult est l'un des trois cantons du département du Var a avoir élu des représentants Front National en 2015. Au deuxième tour, le binôme Jacques Danvy et Jessica Hoet sortait victorieux avec 52 % des suffrages contre près de 48% pour le binôme du Parti Socialiste Sandra Bellazini et André Guiol. 

La gauche a t-elle du mal a exister dans le Var ? 

La candidate de gauche Catherine Jouanneau (La France Insoumise) répond :"Quand on rencontre les citoyens, on se rend compte que les idées de gauche n'ont pas disparu" (...) "Un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté dans ce département, nous sommes dans une situation de crise sanitaire, sociale et écologique, nous ce que nous proposons c'est un autre modèle de développement pour le département, vivre ensemble quelles que soient nos origines". 

Quelles propositions sociales ? 

La candidate LFI penche pour un service départemental d'aide aux personnes âgées :"on pense qu'il faut vraiment que ce soit un service départemental, cela permettrait d'assurer une meilleure formation, une régularité et ce serait un formidable gisement d'emplois. Pendant cette mandature, 115 millions d'euros ont été redonnés aux banques, ce n'est pas le moment de faire des économies, il faut vraiment faire un effort pour les services sociaux! " explique-t-elle pendant le débat. 

Le candidat sortant, Jacques Danvy acquiesce :"nous l'avons voté pour ne pas faire de l'opposition systématique, nous aurions préféré que faire de véritables économies, pas sur le dos des Varois" (...) "Nous avons dénoncé cette prise en charge des migrants mineurs non-accompagnés, ça coûte 21 millions d'euros aux Varois". 

Pour Jean-Martin Guisiano ces propos sont inexacts :"il faut savoir que c'est le préfet qui saisit le département pour qu'il y ait une prise en charge, enfin c'est le département qui paye. Le département est obligé de respecter la loi et les injonctions du préfet. Des contrôles d'âges ont été mis en place". 

Stella Raingeval, candidate union de la gauche, propose des heures rémunérées en complément du RSA "Bien souvent les gens qui sont au RSA voudraient travailler, il faudrait faire des partenariats avec des entreprises qui ont besoin de quelques heures de la semaine, ça viendrait en complément du RSA". 

Caroll Boulanger, candidat sans étiquette, il faut mettre le citoyen au coeur du dispositif. "C'est à eux de décider de leur vie, on aura une concertation constante avec le citoyen."

Et les collèges ? 

230 millions ont été investis sur les 6 dernières années.

Stella Raingeval est enseignante, pour elle: "il faut mettre des tablettes, ça fait partie d'un bouquet que l'on veut offrir au collège, c'est un appui pédagogique, ils apprennent mieux sur le numérique."Autre proposition :"on souhaite aussi de la mobilité douce, des pistes cyclables sécurisées, pour la cantine; des produits locaux, valoriser le tri des déchets". 

Côté RN, pour Jacques Danvy :"nous voudrions renforcer la sécurité au collège, il y a certains problèmes. Il y a deux mois, il y a eu une agression au couteau. Nous sommes favorables à l'instauration de caméras, c'est en cours sur l'un des deux collèges du canton". 

De l'autre côté de l'échiquier politique, Catherine Jouanneau propose la gratuité de la cantine :" 3 millions d'euros seraient nécessaires pour garantir la gratuité de la cantine dans les collèges, favoriser la nourriture bio et locale".

Soutenu par la majorité départementale, Jean-Martin Guisiano rappelle :"en ce qui concerne les collèges, il est prévu une somme d' 1,9 million. Pour la sécurité et la cantine, on est tous d'accord, après il faut le mettre en place, on a l'impression que le RN a l'exclusivité de la sécurité. Quand à la cantine, il y a le CCAS qui vient en aide aux familles". 

Liste des candidats par canton dans le département du Var 

> Notre dossier spécial sur les élections départementales.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections