VIDEO - Fluker, la baleine sans nageoire caudale aperçue au large de Saint-Tropez dans le Var

Une baleine amputée de sa nageoire caudale est de retour en mer Méditérannée. Elle a été aperçue par des plaisanciers au large de Saint-Tropez le samedi 27 juin. 

Rorqual Commun au large de Monaco (Archives)
Rorqual Commun au large de Monaco (Archives) © MAXPPP / E.Dulière
Durant l'été les baleines migrent le long de nos côtes. D'habitude, pour les observer il faut se rendre à plusieurs dizaines de kilomètres des côtes.

Une baleine de 20 mètres, baptisée FlukeR est une exception. Ce rorqual commun a été aperçu en septembre et octobre 2019 au large de Cannes. Sans sa nageoire caudale, ce mammifère est très facilement reconnaissable. Des plaisanciers l'on vue ce samedi 27 juin au large du golfe de Saint-Tropez, à moins d'un kilomètre du rivage, ce qui n'est pas un signe de bonne santé.

Mais aussi le 25 juin, devant Saint-Jean-Cap Ferrat :Pour se déplacer, pour aller en profondeur chercher de la nourriture, les baleines utilisent leur nageoire caudale. A cause de cette amputation Fluker ne peut plus plonger et doit rester près des côtes pour rechercher sa nourriture.

Pas capable de plonger plus de 3 minutes

D'après le GESEM (Groupe d'Etude des Cétacés de Méditerranée), cette baleine n'est pas capable de plonger plus de 3 minutes. Il lui est donc impossible d'aller chercher du plancton.

Ce rorqual commun a certainement dû changer son mode alimentaire. Il se rapproche des côtes car c'est dans cette zone, à une faible profondeur, qu'il y a le plus de nourriture

explique le docteur Franck Dhermain membre du GESEM.

A cause de ses difficultés à se nourrir, la baleine aperçue au large de Saint -Tropez est très amaigrie. Le docteur Franck Dhermain est inquiet : "Elle ne doit pas assez se nourrir. Elle ne se nourrit peut-être déjà plus et est en train de vivre sur ses réserves". 

Pour protéger l'animal les membres du GESEM rappellent qu'il ne faut surtout pas l'approcher. Il faut rester à plus de 300 mètres de la baleine et contacter la capitainerie ou le Crossmed si vous l'apercevez. 
 

L'histoire de Fluker

Ce rorqual commun n'est pas un inconnu. Il est suivi depuis le milieu des années 90 par les scientiques méditérranéens. Ce rorqual commun est facilement reconnaissable car depuis 1996 il lui manque la partie gauche de sa nageoire caudale, comme le montre cette photo. L'amputation de sa queue s'est produite il y a moins d'un an comme le raconte le docteur Franck Dhermain : "une telle coupure a très probablement été faite par un filet dérivant qui s'est accroché à sa queue. Je pense que l'accident s'est produit au large de Saint-Tropez en septembre 2019". 

Vue fin mai en Grèce

Les scientifiques avaient perdu sa trace en octobre 2019 et la baleine est réapparue il y a quelques semaines.
Elle a été vue fin mai en Grèce, puis a été filmée par une association italienne au large de la Calabre, lorsqu'elle a passé le détroit de Messine, le 14 juin dernier.Fluker a ensuite longé les côté italiennes avant d'être aperçue par un pêcheur à 65 mètres des côtes, au large de Beaulieu, le jeudi 25 juin. 
 

Le Sanctuaire Pélagos

Pour les protéger les espèces marines qui vivent en Méditerranée, la France, Monaco et l'Italie ont créé en 1999 le sanctuaire Pélagos. Une zone de 87.500 km2 qui relie Toulon à l'Ouest de la Sardaigne et à la Toscane. 
Dans cette zone, il est interdit :Les pays signataires affirment également qu'ils feront un effort pour minimiser la pollution nocive aux cétacés.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méditerranée mer nature animaux insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter