A Sainte-Maxime dans le Var, des ours en peluche en guise de clients pour faire vivre les restaurants

Plusieurs patrons de restaurants à Sainte-Maxime dans le Var ont placé des gros ours en peluche à leurs tables pour redonner vie à leurs établissements, en attendant de pouvoir réouvrir et accueillir de vrais clients.

Comme de vrais clients, les ours en peluche se laissent tenter par une petite bouteille de vin rouge.
Comme de vrais clients, les ours en peluche se laissent tenter par une petite bouteille de vin rouge. © François Asselineau

Fermés depuis le 29 octobre, les restaurants sont bien vides depuis plus d'un mois... A Sainte-Maxime, pour lutter contre la déprime d'un restaurant désert, Karine et François Piazza ont placé des gros ours en peluche à la place des clients absents.

Des couples, des groupes d'amis, des solitaires qui lisent le journal, ces ours ont tout des clients humains ! De quoi animer leur terrasse et créer le buzz sur les réseaux sociaux.

Comme certains habitués, celui-ci préfère lire son journal, seul à table.
Comme certains habitués, celui-ci préfère lire son journal, seul à table. © François Asselineau

"J'ai voulu faire une vraie salle de restaurant, explique Karine Piazza, restauratrice à Sainte-Maxime. Donc, les chaises ne sont pas forcément toutes remplies pour recréer une ambiance la plus réaliste possible." Elle a lancé cette initiative pour ne pas pénaliser les autres magasins qui ont pu réouvrir depuis samedi 28 novembre, avec une terrasse sans vie.
 

 

100 000 vues en 48 heures

Si le restaurant La Crevette ne peut servir personne, à part ces ours en peluche, pour le moment, c'est une bonne occasion de se faire connaître sur les réseaux. Ces images de nounours ont été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux. "Ça a fait un boom incroyable, on ne pensait pas que ça aurait autant d'impact : on a fait plus de 100 000 vues en 48 heures", rapporte François Piazza, restaurateur.

Ça fait chaud au coeur.

François Piazza, restaurateur

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pagnon Isabelle🌈🧘‍♀️🙏🏻 (@pagnonisabelle)

Ces deux restaurateurs ont rapidement été suivi par un de leur confrère maximois. Max Esposito voit ces doudous comme un "signe de protestation rigolo". 

Un petit rendez-vous en tête à tête au restaurant pour M. et Mme Nounours...
Un petit rendez-vous en tête à tête au restaurant pour M. et Mme Nounours... © François Asselineau


"C'est sûr qu'on aurait préféré avoir des clients que des nounours mais là, l'idée c'est tout simplement d'animer les vitrines", poursuit-il. 
 

 
Après les fêtes, tous ces ours en peluche géants seront offerts à des associations caritatives.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société coronavirus/covid-19 santé économie confinement gastronomie culture insolite