À découvrir dans le Var : la Tour Royale de Toulon

Classée monument historique depuis 1947, la Tour Royale de Toulon fait partie des lieux incontournables à visiter lorsque vous êtes dans le Var. Construite entre terre et eau et en partie creusée dans la roche, elle est l'un des monuments les plus emblématiques de la Ville.

La tour royale fut construite au XVIe siècle pour défendre la rade de Toulon. Elle est classée monument historique depuis le 11 avril 1947. Partons à sa découverte.

Tour à canon de forme quasi-circulaire de 60 mètres de diamètre dont l'épaisseur de mur varie de 5 m à 3 m, elle comprend un noyau central, une batterie basse casematée avec huit embrasures, une plate-forme au niveau de l'accès par un pont-levis, une terrasse supérieure protégée par une muraille massive formant parados. Elle est ceinturée par un large fossé.

Difficile de ne pas la voir !

Un triangle infranchissable

Soucieux de renforcer la protection de la rade, les Toulonnais demandent l’autorisation au Roi Louis XII de construire la première tour en bord de rade.

La Tour Royale formait avec deux forts un triangle invincible et dissuasif pour les ennemis qui essayaient de rentrer dans cette rade. Le Fort Balaguier  construit en 1636 et le Fort de l'Éguillette construit en 1674, tous deux situés à La Seyne-sur-Mer.

Cette tour a été construite sur le modèle des tours ioniques, des tours circulaires que l’on peut voir en Corse et en Italie. On retrouve à l’intérieur de ce gros cylindre un tube qui sert de noyau central et qui abrite notamment des magasins de poudre et d’armurerie.

De l’or et des prisonniers

La Tour Royale aurait servi à stocker de l’or pendant la période historique sanglante de la commune durant laquelle les Parisiens s’étaient rebellé contre le gouvernement en 1871.

Elle faisait aussi office de prison dans laquelle les cachots avaient été construits dans l’eau ce qui obligeait les prisonniers à avoir en permanence une partie de leur corps immergée. Ces derniers mourraient généralement à cause de la putréfaction de leur cellule.

L’explication de l’expression «C’est vendu comme la grosse tour »

L’expression « vendu comme la grosse tour » circulait à l’époque. Elle faisait référence premier commandant de la Tour, Jean de Mottet.

En 1524 alors qu’on lui confie le commandement de la tour il refuse le combat contre les troupes de Charlequin et vend la tour pour 500 écus à peine.

Caroline Chabert, Médiatrice culturelle

Une vie nouvelle pour la Tour Royale

Les terrains attenants à la Tour Royale ont été entièrement aménagés avec un parc public paysager de 3,5 hectares comprenant des aires de jeux pour enfants, de nombreux espaces verts ou encore la petite plage de Pipady, à l'entrée de la rade, ancienne propriété militaire.

Aujourd’hui, la tour accueille des concerts pendant l’été. Rachetée à la Marine nationale en 2006, elle a depuis été restaurée, sécurisée et mise en lumière.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire